Actualités
07:44 7 décembre 2020 | mise à jour le: 7 décembre 2020 à 11:20 temps de lecture: 5 minutes

Important projet de logements sociaux voisin du marché de Sainte-Foy

Important projet de logements sociaux voisin du marché de Sainte-Foy
Photo: /Photo Métro Média – François CattapanLe projet des Habitations Roland-Beaudin doit prendre forme sur une portion du stationnement du Centre sportif de Sainte-Foy.

CONSTRUCTION. À la grande satisfaction du milieu communautaire, le plateau de Sainte-Foy accueillera prochainement un important projet de logements sociaux. Revendiqué depuis longtemps, ce besoin sera comblé en partie dans le secteur en effervescence du marché public. Les Habitations Roland-Beaudin, érigées sur l’avenue du même nom, s’adresseront spécifiquement à la clientèle des aînés moins fortunés.

Piloté par le groupe de ressources techniques spécialisé en gestion de chantier de logements communautaires, Action-Habitation, l’édifice de 12 étages comptera 128 appartements. Il prendra place dans une portion du stationnement du Centre sportif de Sainte-Foy, juste en face du centre de la petite enfance (CPE) Mistigri. Celui-ci doit d’ailleurs déménager au rez-de-chaussée du nouvel immeuble, en raison de la démolition de celui qu’il occupe en vue du passage du futur tramway.

Un projet inespéré d’habitation communautaire se profile à Sainte-Foy. /Photo Métro Média – François Cattapan

«Il s’agit d’une rare occasion du genre dans les alentours assez dynamiques de la route de l’Église et du chemin des Quatre-Bourgeois, reconnaît Réjean Boilard, agent de développement chez Action-Habitation. Les terrains abordables ne sont pas légion à Sainte-Foy, ce qui éloigne les projets de logements sociaux. Surtout dans ce secteur en redéveloppement, les coûts sont plutôt élevés ce qui favorise le haut de gamme. Notre chance, c’est que la Ville de Québec y possède quelques parcelles et elle a bien voulu nous en vendre une.»

La clientèle cible est celle des personnes âgées de 75 ans et plus ou en légère perte de mobilité ayant des revenus modestes. Contrairement à la croyance populaire, ce créneau existe bel et bien. Les dernières statistiques révèlent que jusqu’à 26% des Fidéens retraités vivent avec des revenus annuels oscillant entre 20 000$ et 39 000$. Il y a donc une nécessité réelle à combler pour éviter que les gens quittent le quartier. Le projet prévoit même des options comme le service d’un repas par jour, la climatisation en été et l’accès à des stationnements intérieurs.

Économie d’énergie

Bien que la vocation soit communautaire, l’intention d’Action-Habitation est d’ériger un bâtiment écoénergétique exemplaire. «Comme le terrain ne nous a pas été donné, il faut arriver à ficeler le budget de manière à ce que les loyers demeurent abordables. L’enjeu se trouve du côté du coût de réalisation, confie M. Boilard. On vise donc bâtir un immeuble qui sera innovant sur plusieurs aspects, afin d’aboutir à une facture d’énergie qui sera la plus basse possible.»

L’organisme responsable de la gestion du chantier prévoit déjà plusieurs particularités à l’étape de la conception des plans et devis. Par exemple, on envisage de récupérer les rejets de chaleur du Centre de glace voisin, pour réduire les frais énergétiques. Il est aussi envisagé de recourir à des méthodes d’écoconstruction, afin d’abaisser la moyenne de consommation de 80 à 25kilowatts par mètre cube. Autant de défis audacieux qui serviront de modèle pour les autres projets à venir.

L’édifice de l’ancien hôtel de ville de Sainte-Foy abritant le CPE Mistigri doit être démoli pour faire passer le futur tramway. /Photo Métro Média – François Cattapan

Intégration d’une garderie

Un autre aspect novateur est l’intégration du CPE Mistigri, situé juste en face du site des Habitations Roland-Beaudin. Une façon de faire d’une pierre deux coups et de réduire les frais de construction, tout en accueillant une garderie de 142 places obligée de déménager. Une alliance gagnante puisque celle-ci occupe un bâtiment menacé de démolition, car il se trouve sur la trajectoire du futur tramway.

La disparition du bâtiment situé au 990 avenue Roland-Beaudin risque d’emporter un pan d’histoire avec lui. Construit en 1956, l’édifice Joseph-Morin s’avère le premier véritable hôtel de ville de Sainte-Foy. Inspiré du courant Art déco de l’époque, il conserve une certaine valeur patrimoniale, malgré les modifications apportées au fil du temps.

Échéanciers

  • Début des travaux de construction à l’été 2021.
  • Livraison des logements 3½ et 4½ à l’automne 2022.

Les personnes intéressées doivent remplir un formulaire auprès d’Action-Habitation au 418 648-1278, poste 0. L’immeuble sera ensuite administré par l’organisme La Bouée.

L’immeuble de 12 étages comportera 128 logements pour aînés à revenus modestes, en plus d’intégrer le CPE Mistigri dans le prolongement (en jaune) au rez-de-chaussée. /Esquisse gracieuseté – Lafond Côté Architectes

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *