L'Appel
08:24 2 décembre 2020 | mise à jour le: 30 novembre 2020 à 18:30 Temps de lecture: 2 minutes

Tentative de cerner le personnage Leloup

Tentative de cerner le personnage Leloup
Publié aux éditions L’Instant Même, le livre de 222 pages Jean Leloup: le principe de la mygale en vendu 26,95$ en librairie. /Illustration gracieuseté

LITTÉRATURE. Passionnée par l’œuvre de Jean Leloup, Nadia Murray s’y est plongée pour observer comment se déploie le personnage. Cette sorte d’entité mouvante qui ne cesse de se transformer. C’est en se laissant porter par ses textes et sa mise en scène (picturale et vestimentaire), qu’elle se consacre à une première étude sérieuse de l’artiste originaire de Sainte-Foy.

Publié aux éditions L’Instant Même, le livre de 222 pages Jean Leloup: le principe de la mygale en vendu 26,95$ en librairie. /Illustration gracieuseté

Dans son ouvrage Jean Leloup: le principe de la mygale, l’auteure démontre que le star-système brouille parfois les pistes. Ainsi, malgré l’apparente légèreté de l’homme et sa nonchalance publique, on constate à la lecture de cet essai que ce ne sont que des illusions. «La personnalité de l’artiste, ses éclats et ses errances ne doivent pas s’apparenter à des défauts. Ce sont plutôt des facteurs déterminants de sa contribution au monde culturel québécois», révèle Mme Murray.

Les fans de Jean Leloup trouveront dans ces pages de quoi savourer le plaisir de voir l’artiste reconnu à sa juste valeur. Les lecteurs moins familiers avec l’œuvre découvriront un parolier inspiré, cultivé et ouvert sur le monde, au diapason du Québec en pleine mutation.

Assurément, le personnage Leloup est complexe, parfois sombre et souvent insaisissable. Nadia Murray parvient à éviter le piège de la complaisance pour s’attarder à l’essence. En s’attachant à l’œuvre sans se laisser aveugler par l’homme public, elle aboutit à une analyse rigoureuse. Celle-ci lui permet d’affirmer que Jean Leloup est l’un des artistes québécois les plus importants des 30 dernières années.

«Quand une personne joue de la guitare et chante pour gagner sa vie, ce n’est pas une job, c’est une voie. Celle de regarder autour de toi et de faire de la poésie avec ce que tu vois. Le but est d’évoluer là-dedans. C’est une quête.» – Nadia Murray, auteure

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *