Économie
07:24 21 novembre 2020 | mise à jour le: 20 novembre 2020 à 15:34 temps de lecture: 3 minutes

Séance d’information sur le projet successeur du Phare

Séance d’information sur le projet successeur du Phare
Photo: /Esquisse gracieuseté – Graph SynergieLe promoteur Cogir veut placer l’expérience humaine au cœur de la conception de son projet Humaniti Québec.

CONSTRUCTION. Moins haut et imposant, le nouveau complexe immobilier Humaniti Québec propose de remplacer l’imposant projet Le Phare à Sainte-Foy. En relève au Groupe Dallaire, le promoteur Cogir dévoilera ses intentions, lors d’une séance d’information virtuelle destinée aux résidents du secteur de la tête des ponts, le mardi 24 novembre.

Déjà, il est prévu d’ériger quatre immeubles. Deux de 31 étages, un de 40 étages et un dernier de 53 étages. On oublie donc le gratte-ciel de 65 étages devant être le plus élevé au pays à l’est de Toronto.

Cogir précise que le projet est toujours en développement, afin d’adapter l’offre aux besoins du marché immobilier de la Capitale. Les plans préliminaires prévoient intégrer un hôtel de 200 chambres, 1151 unités locatives, 453 condos, 22 335 pieds carrés d’espace commercial et 291 476 pieds carrés d’espaces de bureaux.

Le projet Humaniti Montréal a vu le jour notamment grâce à un partenariat entre Cogir et le Fonds de solidarité FTQ.

Jumeau à Montréal

La construction du projet Humaniti est prévue sur le site vacant situé à l’intersection du boulevard Laurier et de l’avenue Lavigerie. Le promoteur le décrit comme «une communauté moderne et verticale de niveau mondial». Les édifices seront adaptés à la réalité de Québec, au même titre que la première livraison de ce concept évolué ayant vu le jour récemment à Montréal.

Voulu connecté sur son milieu de vie et représentatif du savoir-faire québécois, Humaniti Québec est développé par les firmes d’architecture Neuf et Bisson. Il s’inscrit dans la Vision de l’habitation 2020-30 de la Ville de Québec, notamment en ce qui concerne l’aspect innovant. Le projet en gestation veut transposer cette volonté sur les plans de l’architecture, du verdissement et de la mixité des usages. Cogir vise les certifications LEED et WELL, qui placent l’humain et son mieux-être au cœur de sa conception.

Rendez-vous public

«Nous convions les citoyens à une séance d’information publique, afin qu’ils puissent voir l’avancement de notre réflexion à l’étape préliminaire des esquisses. Nous sommes enthousiastes à l’idée de voir naître ce concept de communauté verticale évoluée à Québec, avec des bâtiments signature à la tête des ponts», indique Mathieu Duguay, président et chef de la direction chez Cogir.

Soulignons que l’entreprise québécoise est déjà bien implantée dans la région de Québec. Elle y possède une quinzaine d’immeubles locatifs résidentiels, commerciaux ainsi que des résidences pour personnes retraitées. Ces actifs représentent une valeur approximative de 850M$.

Les citoyens qui désirent participer à la séance d’information virtuelle, ce mardi 24 novembre à 19h, doivent s’inscrire via le site humanitiquebec.ca. Ils recevront un lien personnalisé ainsi que toutes les informations de connexion. Les questions peuvent être acheminées préalablement à l’adresse info@humanitiquebec.ca.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *