Actualités
11:23 1 octobre 2020 | mise à jour le: 20 octobre 2020 à 13:51 temps de lecture: 4 minutes

Différends sur l’ajout de trottoirs à Saint-Augustin

Différends sur l’ajout de trottoirs à Saint-Augustin
Photo: Google Street ViewDevant passer des câbles électriques souterrains en bordure ouest de la route Tessier, Hydro-Québec aménagera un trottoir à ses frais à la demande de Saint-Augustin.

MUNICIPAL. Lors d’une récente assemblée du conseil, les élus de Saint-Augustin ont argumenté longuement sur deux projets de trottoirs. Les avis étaient partagés au sujet de la supervision et de la responsabilité de la Ville.

C’est le projet de réaménagement de la route Tessier avec ajout d’un massif de béton par Hydro-Québec pour passer ses câbles électriques en souterrain qui a suscité les plus vifs échanges. La Ville entend profiter de l’occasion pour demander à la société d’État d’aménager un trottoir sur le côté ouest le long de l’artère qui relie ces deux principaux pôles résidentiels.

Le conseiller Marcel Desroches, qui s’est abstenu de voter étant résident de la rue en question, souhaitait que la Ville se protège. À son avis, «il y a certes moyen de conserver un droit de regard sur le processus des travaux, pour ne pas se retrouver devant le fait accompli». Il a obtenu l’appui du conseiller Raynald Brulotte sur ses craintes qu’Hydro «ne s’émeuve pas trop des récriminations d’une petite ville comme la nôtre si la réalisation n’est pas satisfaisante».

Envisagé depuis près d’un an, le projet doit se faire sous la supervision du service des Travaux publics de Saint-Augustin. «Hydro-Québec n’a pas le choix de le faire avec notre participation, car les plans et devis devront être élaborés en tenant compte des infrastructures municipales en place», a rassuré le maire Sylvain Juneau. À son avis, l’occasion est belle de sauver des fonds publics. «Les ingénieurs d’Hydro, l’entrepreneur et nos fonctionnaires savent ce qu’ils font».

La résolution a finalement été adoptée sur division, après avoir été amendée. Il y est précisé qu’on «autorise Hydro-Québec, en collaboration avec la Ville de Saint-Augustin, à procéder à ses frais aux travaux visant l’aménagement d’un trottoir sur la route Tessier(…)». L’intervention vise à acheminer de l’électricité du poste Anne-Hébert, dans le parc industriel de Saint-Augustin, vers le stationnement incitatif de la route Legendre. Cet apport servira éventuellement à alimenter le futur tramway.

Détails du projet

  • Trottoir sur 1,1km devrait coûter environ 500 000$.
  • Maintien de la largeur de la chaussée à 12 mètres.
  • Réalisation à l’été 2021 en préservant les arbres matures.

Transport scolaire rue de la Valériane

Une autre résolution adoptée sur division visait à assurer le transport scolaire sur une portion de la route 138, entre la rue de la Valériane et la route Fossambault. Plusieurs élus ont dénoncé le peu de sensibilité du Centre de services scolaires des Découvreurs (CSSD), qui ne juge pas dangereuse la portion du trajet visée. Ils déplorent ne pas obtenir d’écoute alors que la Ville est récemment sortie de son mandat en investissant 2,2M$ dans l’agrandissement de pavillon scolaire Laure-Gaudreault.

Saint-Augustin s’acquittera donc de la facture de 1424$ pour offrir du transport scolaire excédentaire à huit enfants. Cette dépense imprévue sera versée uniquement pour 2020-21, car l’aménagement d’une portion de trottoir est prévu au cours de l’été prochain.

Du côté du CSSD, on précise qu’aucune demande n’a été faite de la part des parents des huit élèves concernés sur la rue de la Valériane. Le cas échéants, ils auraient pu bénéficier du service de transport scolaire excédentaire et possiblement sans frais additionnels.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *