Actualités
08:52 27 septembre 2020 | mise à jour le: 27 septembre 2020 à 11:34 temps de lecture: 6 minutes

Questions aux candidats à la mairie de L’Ancienne-Lorette

Questions aux candidats à la mairie de L’Ancienne-Lorette
Le nouveau locataire de l'hôtel de ville de L'Ancienne-Lorette sera connu lors du scrutin partiel du dimanche 4 octobre. (Photo Métro Média – Archives)

MUNICIPAL. En vue de l’élection partielle devant mener à la désignation d’un nouveau maire à L’Ancienne-Lorette, l’hebdo L’Appel a posé trois questions aux cinq candidats en lice. Voici leurs réponses…


William W. Fortin. (Photo gracieuseté)

En quoi êtes-vous la personne désignée pour succéder au défunt maire Émile Loranger?

  • William W. Fortin: «J’ai l’expertise, la formation et la vision pour amener L’Ancienne-Lorette ailleurs. J’ai le désir et la motivation pour mieux gérer la Ville et propulser celle-ci comme un modèle de gestion municipale. J’ai de bonnes idées pour faciliter et rendre plus plaisant le quotidien des Lorretains.»
  • Louis Marcotte: «Ayant travaillé durant deux mandats avec M. Loranger, ma motivation pour voir aux intérêts de la communauté s’est accrue. Dans le contexte actuel, je me sens redevable. Faire la différence par une créativité et une vision réaliste. Mes formations en pédagogie et en administration et mes expériences dans ces domaines apporteront des éléments nouveaux à la mairie. Poursuivre la détermination de M. Loranger.»
  • Ginette Nadeau: «Ces dernières années, l’image de notre Ville a été malmenée sur la place publique. Absence à l’agglomération, relations houleuses, etc. Il est primordial de redorer notre image et que les Lorettains se sentent considérés. Avec 30 ans d’expérience en écoute active, recherche de solutions concrètes et résolution de différends, faites-moi confiance! Je ramènerai l’efficacité, la rigueur et le respect au sein de la Ville.»

    Louis Marcotte. (Photo gracieuseté)
  • Gaétan Pageau: «Seul candidat impliqué depuis les sept dernières années au conseil municipal, j’ai une connaissance fine de la Ville et de ses enjeux. Je suis un fier Lorettain et j’entends le demeurer. À ce titre et dans la continuité du maire Loranger, je poursuivrai le combat pour réclamer notre dû dans le dossier de la quote-part de l’agglomération. Il ne faut surtout pas baisser les bras dans cette phase finale.»
  • Guillaume Paradis: «J’ai à cœur la Ville de L’Ancienne-Lorette. Je souhaite m’engager à fond, afin que mes concitoyens puissent bénéficier d’excellents services. Je serai disponible et à l’écoute de tous et chacun, afin de m’assurer de pouvoir répondre rapidement aux besoins exprimés.»

Quelles sont vos principales priorités pour les services de proximité aux citoyens?

  • William W. Fortin: «D’abord, offrir la possibilité de payer le compte de taxes sur 12 versements sans intérêt. Ensuite, améliorer la webdiffusion des assemblées en permettant une participation en direct au conseil de ville en ligne. Enfin, faire déclarer l’emprise de la 40 comme un parc et mieux aménager nos espaces communs.»
  • Louis Marcotte: «Prendre en compte les demandes manifestées par les divers comités de citoyens, organismes
    Ginette Nadeau. (Photo gracieuseté)

    municipaux et entreprises. Développer et travailler à la conservation et à l’amélioration des espaces verts, nécessaires en milieu urbain (parcs, pistes cyclables, aménagements sportifs, etc.). Collaborer avec la Maison de la culture.»

  • Ginette Nadeau: «Intensifier la sécurité dans les rues, parcs et pistes cyclables, en plus de voir aux besoins en transport actif. Bonifier et adapter les équipements sportifs pour répondre aux besoins des jeunes, ainsi que le mobilier urbain. S’assurer que les nouvelles réglementations tiennent compte des enjeux environnementaux. Mieux connaître les besoins de nos jeunes familles et nos aînés pour améliorer les services.»
  • Gaétan Pageau: «Voter pour Gaétan Pageau, c’est voter pour continuer de payer le plus bas compte de taxes et éviter toute fusion. C’est aussi voter pour mettre en valeur nos espaces verts, notre environnement et nos parcs, ainsi que pour s’assurer que la sécurité soit une priorité.»
  • Guillaume Paradis: «Les Lorettaines et les Lorettains bénéficient déjà de services de qualité. Je souhaite poursuivre dans la même veine: de bons services, à juste coût. Bien évidemment, je compte poser les gestes nécessaires au maintien de nos infrastructures, tout en réalisant des améliorations à nos rues, à nos parcs et à notre boisé.»

Comment envisagez-vous les relations avec l’agglomération de Québec?

Gaétan Pageau. (Photo gracieuseté)
  • William W. Fortin: «Je vais prendre notre place et assister aux réunions de l’agglomération. Il va falloir ensuite prendre contact avec le provincial pour changer les règles instaurées lors des défusions. Les élus municipaux travaillent pour les citoyens et il est inacceptable qu’une Ville puisse abuser des citoyens d’une autre par son importance.»
  • Louis Marcotte: «Démontrer que la représentativité, en ce qui concerne les villes défusionnées, est problématique dans les prises de décision. Participer aux rencontres et trouver un terrain d’entente, afin de répondre aux besoins et assurer des services adéquats à la population.»
  • Ginette Nadeau: «Je suis une rassembleuse. Mes relations seront harmonieuses et respectueuses avec les autres. Je participerai activement aux réunions et comités et veillerai aux intérêts de la Ville. L’agglomération, on en fait partie, il faut que l’on y soit. Je serai également transparente avec mes concitoyens et ferai des suivis réguliers pour les tenir informés.»

    Guillaume Paradis. (Photo gracieuseté)
  • Gaétan Pageau: «J’aborderai les relations avec l’agglomération de manière franche, ouverte et respectueuse, tout en gardant le cap sur nos objectifs lorettains. Je serai présent au conseil d’agglomération et à tous les autres comités régionaux, afin de faire valoir les intérêts communs au bénéfice des Lorettaines et des Lorettains.»
  • Guillaume Paradis: «Je ne suis pas un partisan de la chaise vide. Je suis convaincu que le maire de L’Ancienne-Lorette doit participer activement aux travaux de l’agglomération de Québec et c’est ce que je ferai. J’y ferai valoir nos préoccupations et m’assurerai que les importantes sommes payées par L’Ancienne-Lorette à l’agglomération sont bien utilisées.»

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *