Actualités
07:41 22 septembre 2020 | mise à jour le: 22 septembre 2020 à 18:59 temps de lecture: 3 minutes

Les voisins du parc de la Rigolade veulent être rassurés

Les voisins du parc de la Rigolade veulent être rassurés
Après s'être mobilisés pour sauver le parc de la Rigolade, des Lorettains du quartier Saint-Olivier veulent connaître les intentions des candidats à la mairie. (Photo gracieuseté)

MUNICIPAL. Après avoir obtenu un engagement favorable de la Ville au maintien du parc de la Rigolade, des citoyens souhaitent connaître les intentions des candidats à la mairie de L’Ancienne-Lorette. La démarche aidera à faire leur choix d’ici à l’élection partielle, prévue le dimanche 4 octobre.

L’automne dernier, un regroupement de citoyens est né dans le but de conserver dans son intégralité le parc de la Rigolade. Le but consistait à procéder à des améliorations, sans le dénaturer, en visant entre autres la sécurité, l’accessibilité et l’inclusivité. Plutôt que d’y ajouter deux résidences privées, ils veulent le préserver comme un lieu de rassemblement au cœur du quartier.

Des membres du regroupement sont allés plus loin en développant l’aspect inclusif. Les démarches ont permis d’élaborer le projet d’amélioration à partir des suggestions recueillies auprès de 200 résidents du secteur. Ils souhaitent aussi développer des partenariats avec divers organismes de loisirs et obtenir le feu vert de la Ville pour lancer la phase I de leur plan d’action communautaire.

C’est dans ce contexte et, avec tout le travail abattu, qu’ils ont approché les cinq candidats à la mairie. L’objectif est d’évaluer leurs connaissances du projet en cours de réalisation, leur engagement et leur ouverture à poursuivre le travail amorcé.

Commentaires des candidats

Voici, en quelques phrases, la position des candidats à la mairie transmise au regroupement citoyens.

  • Louis Marcotte: «Il nous a contactés afin de prendre de l’information. Il mentionnait, lors de la conversation téléphonique, être en faveur du maintien du parc et des demandes citoyennes. Il n’est nullement question d’amputer les services. Il veut respecter l’engagement pris et améliorer l’ensemble des parcs.»
  • Ginette Nadeau: «Elle prendra connaissance de notre projet dès que ce sera possible. La préservation et l’amélioration de nos espaces verts lui tiennent à cœur. Lors de l’élaboration du budget, elle attribuera une somme pour l’aménagement et l’amélioration de tous les parcs. Elle affirme également que si des engagements ont été pris par l’administration actuelle, elle les respectera.»
  • Gaétan Pageau: «Il a appuyé la démarche des citoyens dès l’automne 2019 à titre de conseiller municipal. Il connaît le projet et a collaboré avec le conseiller de quartier, afin de sensibiliser les élus à l’importance de conserver notre parc dans son intégralité. Il s’engage à continuer de s’impliquer activement dans le dossier du parc de la Rigolade et à finaliser le projet à court terme.»
  • Guillaume Paradis: «Il s’engage à poser les gestes nécessaires afin de conserver et de bonifier nos parcs. Il propose, entre autres, l’ajout d’un trampoline géant, de balançoires «parent-enfant» ou de modules pour les très jeunes enfants. Il souhaite également installer de l’éclairage dans certains parcs et des caméras de surveillance. Il est ouvert à discuter de ses idées avec les usagers du parc.»
  • William W. Fortin: «Il est au courant des démarches entreprises et va continuer d’appuyer notre projet. Pour lui, les parcs sont quelque chose de très important et il compte mettre les efforts et les investissements nécessaires afin que tous citoyens soient fiers de leur parc. Finalement, le parc de la Rigolade sera une priorité pour lui.»

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *