Actualités
07:48 11 septembre 2020 | mise à jour le: 9 septembre 2020 à 16:00 temps de lecture: 2 minutes

Cinq candidats briguent la mairie de L’Ancienne-Lorette

Cinq candidats briguent la mairie de L’Ancienne-Lorette
Les Lorettains sont appelés aux urnes, le 4 octobre, afin de désigner un successeur au défunt maire Émile Loranger. (Photo Métro Média – Archives)

MUNICIPAL. Les électeurs de L’Ancienne-Lorette devront choisir entre cinq prétendants pour déterminer qui sera leur prochain maire. Le sort en est jeté depuis l’atteinte de la date limite fixée au 4 septembre pour le dépôt des candidatures.

Tel que pressenti, le conseiller municipal Gaétan Pageau a confirmé son intention de succéder à Émile Loranger. Il se présente comme le candidat de la stabilité, l’économie locale et de la qualité de vie.

L’élu en fonction depuis sept ans fera notamment face à l’ancien conseiller municipal de l’endroit Louis Marcotte. Ce dernier mise sur son expérience dans l’enseignement pour se soucier des besoins de la jeunesse et relever les défis économiques occasionnés par l’actuelle pandémie.

Pour sa part, William Fortin revient à la charge, lui qui à peine âgé de 20 ans s’était présenté contre le maire en poste depuis 1983 à la dernière élection. Il souhaite donner une nouvelle vision d’avenir à sa ville et mettre à profit ses études en comptabilité pour assurer la saine gestion des finances publiques.

C’est aussi l’ambition de la notaire d’expérience Ginette Nadeau. La résidente lorettaine propose une gestion harmonieuse, intègre et respectueuse à ces concitoyens. Elle priorise la collaboration afin d’apporter un souffle nouveau à la municipalité.

Enfin, le porte-parole du ministère des Transports Guillaume Paradis veut servir la ville qu’il habite depuis l’âge de 5 ans. Il s’engage à ne pas se lancer dans les projets extravagants, pour plutôt se concentrer sur l’amélioration des services de proximité tout en maintenant un niveau de taxes acceptable.

Élection partielle le 4 octobre

Précisons que la ministre des Affaires municipales a décrété la tenue d’élections partielles, le dimanche 4 octobre prochain, pour toutes les villes où des postes sont à pourvoir. Rappelons que la chaise de maire est libre à L’Ancienne-Lorette à la suite du décès subit d’Émile Loranger, le 2 avril dernier. L’homme de 73 ans occupait la fonction sans interruption depuis 37 ans.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *