Actualités
07:46 3 septembre 2020 | mise à jour le: 3 septembre 2020 à 13:07 temps de lecture: 3 minutes

Le nouveau centre communautaire augustinois rappelle son passé

Le nouveau centre communautaire augustinois rappelle son passé
Dans sa forme, ses revêtements et certains éléments architecturaux, le futur centre communautaire multifonctionnel de l'est à Saint-Augustin fait un clin d'oeil au passé démoli. (Esquisse gracieuseté)

MUNICIPAL. Les plans et esquisses du futur centre communautaire multifonctionnel de l’est à Saint-Augustin sont rendus publics. Il confirme l’intention de la Ville de faire un clin d’œil à l’ancien bâtiment désuet, qui portait le nom du réputé architecte Jean-Marie Roy.

Cette information a été dévoilée lors de l’étape de l’approbation des plans et devis du projet de 8,75M$ par le conseil municipal augustinois. C’est l’entreprise Ronam Construction qui décroché le mandat complet des travaux. Ceux-ci incluent la démolition de l’ancien édifice, ainsi que la conception et la construction du nouveau bâtiment sur le même site dans le secteur Les Bocages.

Les travaux minutieux dans leur phase initiale en raison de la présence d’amiante sont avancés à près de 15%. Ils progressent sous la supervision d’EXP Construction, avec la collaboration de l’architecte Antoine Guy, ainsi que des firmes Lainco (structure) et LGT (mécanique et électricité).

Au cours de la première assemblée du conseil devant public, le maire Sylvain Juneau a précisé que «le futur centre communautaire présente certains rappels architecturaux avec l’ancien bâtiment. De plus, le comité de sélection de l’œuvre d’art à intégrer au projet (règle du 1% liée à une subvention gouvernementale) sera piloté par l’architecte André Roy. Il s’agit du fils du concepteur de l’ancien collège converti en centre communautaire.

Le bâtiment moderne comportera notamment des gymnases modulables. (Esquisse gracieuseté)

Varia

  • Parmi les autres éléments ayant animé le conseil municipal du 31 août, le conseiller Raynald Brulotte a évoqué un problème de bruit émanant du nouvel amphithéâtre du Séminaire Saint-François (SSF). La situation dénoncée par plusieurs résidents des rues avoisinantes proviendrait de sources identifiées: le système de ventilation sur le toit, le système mécanique du bâtiment, ainsi que l’impact des rondelles sur les bandes à l’intérieur. La direction du SSF assure étudier des méthodes d’atténuation avec des acousticiens. La Ville s’attend à ce que des correctifs soient apportés sous peu.
  • Par ailleurs, de jeunes ados de 11 et 13 ans accompagnés de leurs parents sont venus demander l’aménagement d’un planchodrome à Saint-Augustin. Des installations spécifiques sont souhaitées, dont une demi-lune, un bol, des rampes pour les plus jeunes et de l’éclairage pour pratiquer le sport en soirée. Parmi les 150 personnes intéressées ayant signé une lettre de soutien, on retrouve même des adultes qui aimeraient s’adonner à la planche à roulettes et à la trottinette. Saluant la présentation détaillée, le maire Juneau a blagué en disant «ça me donne presque le goût de m’y mettre». Avant d’indiquer que le moment était opportun d’y réfléchir à l’approche de la préparation du budget 2021.
  • La Ville prépare l’adoption de règlements en vue de la création d’un comité consultatif sur le patrimoine et d’un autre sur la sécurité routière.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *