Actualités
07:52 12 août 2020 | mise à jour le: 6 août 2020 à 16:49 temps de lecture: 4 minutes

Le domaine Cataraqui sera paré d’une nouvelle toiture

Le domaine Cataraqui sera paré d’une nouvelle toiture
La CCNQ profite de l’inactivité provoquée par la pandémie pour procéder à la rénovation majeure du toit de la villa du chemin Saint-Louis. (Photo Métro Média – François Cattapan)

PATRIMOINE. Grande propriété ancestrale témoin de la vitalité économique de Québec au XIXe siècle, le Domaine Cataraqui fait l’objet de rénovations pour préserver sa splendeur. Profitant de l’inactivité forcée par la pandémie de Covid-19, ses administrateurs ont estimé le moment opportun pour le coiffer d’une nouvelle toiture.

Les travaux majeurs de réfection au bâtiment principal nécessitent un investissement de 1M$. Il faut dire que le bâtiment patrimonial classé oblige à respecter plusieurs contraintes architecturales imposées par le ministère de la Culture du Québec.

«On refait la toiture à l’identique, selon le principe d’autrefois de la tôle à baguette. C’est assurément plus long et dispendieux, mais cela respecte les exigences des autorités culturelles pour un site d’une telle qualité de préservation. Le tout devrait être complété d’ici novembre et ainsi protéger la villa des intempéries pour plusieurs décennies», indique Stéphane Desmeules, coordonnateur aux communications à la Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ).

Par un mauvais hasard, l’intervention se trouve à bien tomber en ces temps de crise sanitaire. Les travaux se font alors que les opérations sont ralenties par la Covid. «Nous attendons que les choses se replacent pour reprendre nos activités dans le respect des consignes de la Santé publique. Le bâtiment sera fin prêt pour accueillir le public lorsque ce sera possible», ajoute M. Desmeules.

Ce sera au tour des serres et des panneaux d’interprétation d’être restaurés à l’été 2021. (Photo Métro Média – François Cattapan)

Les serres en 2021

Le porte-parole de la CCNQ se fait rassurant envers les visiteurs qui pourraient déplorer l’état des serres dans les jardins du domaine. En effet, certains lecteurs ont interpellé L’Appel au sujet de la dégradation des installations dépourvues de verre et semblant à l’abandon. Même chose pour les panneaux d’interprétation rendus quasi illisibles tellement ils sont craquelés et délavés par le soleil.

«Il faut agir dans le respect des budgets disponibles et des priorités identifiées. Les serres feront l’objet d’une intervention à l’été 2021. L’intention consiste à sécuriser et stabiliser la structure, pour la maintenir en état d’utilisation. La vocation des installations reste à définir, mais il n’est aucunement question de les démolir», précise M. Desmeules. Les panneaux font aussi partie du plan de remise à niveau et de maintien des actifs.

Un peu d’histoire

Le domaine Cataraqui «est une propriété de notable dont la construction s’est étalée des années 1850 jusqu’aux années 1930», relate une fiche patrimoniale du ministère de la Culture. Le site du chemin Saint-Louis comprend un ensemble bâti et foncier constitué d’une villa néoclassique, de plusieurs dépendances (maison du régisseur, serres, poulailler, garage, logement du fermier, écurie, grange et atelier) et d’un terrain d’une superficie d’environ 11 hectares aménagé en boisés, jardins, pelouses et pré.

Il présente un double intérêt patrimonial pour sa valeur architecturale et historique. C’est ce qui a contribué à convertir l’endroit en musée-jardin, en 1995. Le domaine est ensuite désigné résidence officielle du gouvernement du Québec. Depuis 2002, le site de Sillery est géré par la CCNQ. Pour souligner le 400e de Québec, un investissement combiné de 9,4M$ sert à restaurer le bâtiment principal et les jardins. Les lieux accueillent désormais de la formation en restauration, ainsi que des réceptions et événements publics.

Le bâtiment principal est entouré d’échafaudages pour permettre la réfection du toit à l’identique en le recouvrant de tôle à baguette. (Photo Métro Média – François Cattapan)

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *