Culture
07:11 11 juillet 2020 | mise à jour le: 9 juillet 2020 à 14:19 temps de lecture: 3 minutes

Quatre expositions estivales locales à découvrir

Quatre expositions estivales locales à découvrir
Clémence DesRochers appréciant l’exposition la concernant, lors de sa présentation au Musée des beaux-arts de Sherbrooke en 2018. (Photo gracieuseté – François Lafrance)

SORTIES. Le public est invité à visiter les expositions gratuites qui se tiennent dans les maisons du patrimoine du territoire cet été. Le tout s’effectue bien sûr dans le respect des règles sanitaires prescrites par la Santé publique.

Clémence, de la factrie au musée

L’exposition rétrospective propose une incursion dans l’univers poétique de Clémence DesRochers, une artiste multidisciplinaire qui touche le cœur des Québécois depuis plus de 60 ans. Des œuvres visuelles, des chansons et des documents d’archives sont mis en valeur pour célébrer son apport à la culture québécoise.

Cette exposition a été produite par le Musée des beaux-arts de Sherbrooke. Elle est ouverte aux visiteurs jusqu’au 9 août, à la Villa Bagatelle (1360, ave James-LeMoine).

Claude Lafortune a été emporté par la Covid-19 en avril dernier, mais ses œuvres de papier continuent d’émerveiller. (Photo gracieuseté)

Colle, papier, ciseaux – L’œuvre de Claude Lafortune

La présentation propose un aperçu du parcours artistique et des superbes réalisations de Claude Lafortune. Celui-ci a animé pendant plusieurs années à la télévision l’émission <@Ri>Parcelles de soleil<@$p> (1988-2000). Elle présente aussi plus de 25 sculptures de papier de grands formats conçues spécialement pour cette exposition.

Ce projet itinérant est issu du Musée des cultures du monde. On peut la visiter jusqu’au 30 août, au Centre d’interprétation historique de Sainte-Foy (2825, ch. Sainte-Foy).

Louis-Pierre Bougie, maître-graveur

Il s’agit de l’un des plus grands artistes graveurs au Québec. Profondément humaniste, il crée au cours de sa carrière un nombre considérable d’œuvres où l’être humain est le principal sujet représenté. À travers ses livres d’artistes, ses estampes et ses grands dessins, il nous convie à des expériences esthétiques émouvantes.

Cette présentation découle de l’exposition <@Ri>Hommage à Louis-Pierre Bougie, maître-graveur<@$p>. Elle a été initialement présentée à la Maison de la culture Claude-Léveillée de Montréal à l’automne 2019. On peut la voir jusqu’au 6 septembre, à la Maison Hamel-Bruneau (2608, ch. Saint-Louis).

Mission en Nouvelle-France

Cette proposition relate les premières rencontres entre les missionnaires jésuites, nouvellement arrivés en Nouvelle-France, et les Autochtones vivant sur le territoire depuis des milliers d’années. Quelque 200 objets et artefacts sont présentés, dont plusieurs ont été mis au jour lors de fouilles archéologiques effectuées sur le site de la Maison des Jésuites de Sillery. C’est dans ce lieu névralgique, situé au 2320 chemin du Foulon, que les visiteurs sont conviés jusqu’au 13 décembre.

Pour plus d’information: maisonsdupatrimoine.com.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *