L'Appel
07:16 19 juillet 2020 | mise à jour le: 8 juillet 2020 à 17:19 temps de lecture: 2 minutes

Vers un meilleur accès au dépistage du cancer

Vers un meilleur accès au dépistage du cancer
Les chercheurs Michel Dorval et Hermann Nabi estiment que l’oncogénétique permet un meilleur diagnostic et un pronostic plus précis. (Photo gracieuseté)

SANTÉ. Des chercheurs du CHU de Québec-Université Laval ont reçu 850 000$ pour soutenir leurs travaux, dans le cadre du concours Innove-Onco. Cette aide servira à un projet de recherche visant à améliorer l’accès au dépistage génétique du cancer.

Les avancées en cette matière font croître les demandes pour des tests génétiques. Ceux-ci permettent désormais d’identifier les gènes qui prédisposent à développer certains types de cancers, dont le cancer du sein et de l’ovaire. Cela contribue à préciser un diagnostic et à optimiser le traitement.

Afin de faciliter cet accès aux femmes à risque et à leur famille, le CHU de Québec-Université Laval a développé un «modèle collaboratif en oncogénétique» (MCO). Il repose sur la collaboration interprofessionnelle et entre les institutions, en plus d’offrir des services plus étendus et mieux adaptés.

Les travaux des chercheurs Hermann Nabi et Michel Dorval, du Centre de recherche du CHU, ont montré que ce modèle améliore l’accès aux services de conseil génétique. Il réduit aussi les délais pour les tests génétiques des patientes. L’objectif est de tirer parti de cette innovation organisationnelle, pour optimiser les services en oncogénétique dans des établissements locaux et régionaux du Québec.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *