L'Appel
11:49 23 juin 2020 | mise à jour le: 8 juillet 2020 à 09:58 temps de lecture: 4 minutes

Les toiles du bonheur: l’art pour nos aînés

Les toiles du bonheur: l’art pour nos aînés
Les participantes du projet de gauche à droite : Marie-Ève Paquet, Marièlie Pomerleau-Cruz, Claudel Couture, Anne-Sophie Lapointe, Anne Carabin, Jessika Déziel, Florence Pomerleau-Cruz, Audrey Anctil, Sarah Watine et Anne-Lilia Bédard. (Photos gracieusetés)

PROJET. Des jeunes femmes de Québec ont utilisé leur talent artistique pour peindre des toiles à distribuer aux personnes âgées de Québec. Allié avec l’organisme Contact-Aînés, 42 toiles seront distribuées parmi les membres de l’organisme pour ajouter de la couleur dans leur demeure.

Marie-Ève Paquet, fondatrice du projet, a voulu faire sa part durant la pandémie. C’est après avoir vu sur les réseaux sociaux l’initiative de jeunes adolescents qui ont créé une ligne pour briser l’isolement des personnes âgées que l’idée lui est venue de faire quelque chose d’artistique. «Claudel [une participante] m’a dit pourquoi pas faire des toiles pour décorer les demeures des personnes âgées qui bien souvent sont seules et vivent beaucoup de solitude. Ça pourrait peut-être décorer leur demeure et mettre un petit soleil dans leur journée», explique Marie-Ève qui faisait déjà des toiles en duo avec la participante.

Elle s’est alors liée avec neuf amies qui souhaitaient faire leur part pour aider les personnes âgées. Les participantes ont chacune créé une toile à leur style. «Le point commun c’était d’avoir des résultats colorés, des couleurs vibrantes, agréables pour des personnes âgées. On est allé dans des thèmes plus centraux. Par exemple, des paysages, des fleurs, mais ça varie», explique Marie- Ève.

Les jeunes femmes ont présenté leur idée à Contact-Aînés qui a adoré le projet. L’organisme à but non lucratif a comme mission de lutter contre l’isolement social et d’offrir aux personnes aînées des services d’accueil, d’écoute et d’accompagnement en plus de plusieurs activités aux personnes âgées de Québec. «Contact-Aînés a accepté de collaborer financièrement au projet. Ils ont acheté nos toiles pour nous, donc 42 toiles au total. Elles sont distribuées et seront distribuées aux personnes âgées membres. Ce ne sont pas simplement des personnes d’un CHSLD ou d’une résidence privée, c’est vraiment pour des gens de plein de milieux», ajoute la fondatrice du projet.

Elles ont commencé leur distribution lors d’un pique-nique, organisé par Contact-Aînés, où plusieurs personnes âgées ont pu à leur grand étonnement choisir une toile gratuitement.

«Pour respecter les distances, on leur a dit qu’on allait mettre des toiles dans l’herbe et ensuite qu’ils iront chercher la toile qui les interpelle le plus. La toile avec laquelle vous connectez et que vous souhaiteriez avoir dans votre salon ou votre cuisine. Tout de suite on n’avait même pas fini et les gens se sont levés. C’était fou les étoiles dans leurs yeux», explique Marie-Ève.

Un geste qui compte

Claudel Couture, enseignante au secondaire, souhaitait avec le projet aider et conserver un contact humain. «J’aime beaucoup l’humain et le contact avec mes élèves me manquait énormément. J’avais besoin de partager, j’avais besoin de continuer à donner de moi. Donc ça l’a été un gros partage de contribuer de manière positive à tout ce qui se passait dans le monde», affirme-t-elle.

Jessika Déziel a été touchée par le projet puisqu’elle a perdu un membre de son entourage de la COVID-19. «Le projet m’a encore plus touché puisque mon grand-oncle est décédé de la COVID durant le printemps et je me disais, c’est sûr qu’il était dans un environnement plate, blanc ou gris et ça ne devait pas être très joyeux surtout en situation de fin de vie», exprime-t-elle.

Pour Anne-Sophie Lapointe et Sarah Watine, c’était une des premières fois qu’elles touchaient à un pinceau, mais ça ne les a pas empêchées de participer au projet. «C’est sûr qu’on n’est pas des préposés aux bénéficiaires, on n’est pas sur le terrain directement, mais je trouve  que c’est notre petite touche de bonheur, de couleurs qu’on peut leur apporter dans cette période assez sombre», exprime Anne-Sophie.

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Lyne Vachon

    Wow!
    Belle initiative les filles, bravo 🌺