Économie
08:17 24 juin 2020 | mise à jour le: 2 juillet 2020 à 08:54 temps de lecture: 4 minutes

Regain d’optimisme chez les gestionnaires de campings locaux

Regain d’optimisme chez les gestionnaires de campings locaux
Depuis juin, les Québécois ont accès aux campings, marinas et autres hébergements touristiques. Certains sites demeurent toutefois réservés aux campeurs autonomes. (Photo gracieuseté - Camping Juneau)

LOISIRS. Même autorisée sous le signe de la distanciation physique et du respect des consignes sanitaires, la réouverture des campings est bien accueillie. Les gestionnaires de deux établissements connus de Saint-Augustin sont encouragés de voir les appels et les réservations se multiplier graduellement.

Le constat général est que le beau et chaud temps dégèle les intentions des amateurs de plein air. Le téléphone sonne peu à peu avec l’approche des vacances. Ça bouge lentement, mais les gens ont beaucoup d’interrogations. Ils restent inquiets et ont besoin d’être rassurés sur l’accès aux services et les mesures préventives en place.

«On cumule quelques réservations qui entrent, mais on en attend plus. Après avoir perdu le mois de mai, juin a montré des signes positifs. L’espoir est permis pour un reste de saison estivale quasi normal, considérant que les frontières demeurent encore fermées. L’intérêt des Québécois pour redécouvrir leur province devrait compenser», estime Éric Sinopoli, directeur du Camping Juneau en bordure du lac Saint-Augustin.

Une observation partagée en bonne partie par la gérante du Camping Le 209, situé sur la route 138 dans le village augustinois. «Les affaires tournent encore au ralenti, mais on sent un vent d’optimisme. La clientèle composée majoritairement de retraités se manifeste tranquillement. Chez nous, les saisonniers et les habitués sont arrivés ou ont réservé. On prévoit recevoir des gens de la région de Québec, mais aussi des voyageurs des régions voisines», confie Nathalie Guay.

Mesures rassurantes

Comme pour l’ensemble des membres du regroupement Camping Québec, les gestionnaires se font rassurants quant au suivi des consignes de la Santé publique. Au Camping Juneau s’ajoutent quelques mesures spécifiques, comme l’installation de deux guérites d’accueil. Aussi, une attention particulière est portée à la gestion de la piscine et à la désinfection régulière des blocs sanitaires. Enfin, les chalets à louer sont nettoyés et désinfectés de fond en comble à l’arrivée et au départ des occupants.

Au Camping Le 209, on compte sur une clientèle saisonnière régulière largement composée de visiteurs autonomes et expérimentés. (Photo gracieuseté – Le 209)

Du côté du Camping Le 209 toutes les installations sont accessibles avec restrictions. L’absence de piscine représente un défi de moins à gérer. Des consignes strictes d’hygiène sont prévues aux installations sanitaires. De plus, on compte sur la discipline des campeurs pour respecter la règle de distanciation physique. On ne veut surtout pas être à l’origine d’un début de transmission, qui serait nuisible à la réputation de l’endroit.

Espoir de jours meilleurs

Si les choses s’annoncent intéressantes pour la période des vacances, l’industrie reste tributaire de Dame nature pour la température. «On devrait avoir un été convenable, mais on peut anticiper que plusieurs clients vont s’annoncer à la dernière minute. Ma boule de cristal reste pas mal floue, car personne n’a d’expérience Covid en banque. Alors, on met les chances de notre côté, en prévoyant de petites attentions. Par exemple, les fins de semaine, on fait le tour des terrains et on prend les commandes pour notre service extra de croissants et chocolatines pour le déjeuner», explique M. Sinopoli, qui formule le souhait de recevoir la visite de touristes provenant de partout au Québec.

Pour Mme Guay, la situation est différente et moins imprécise. «Nous avons la chance de pouvoir compter sur une clientèle régulière, qui réserve pour des séjours à long terme. On est donc confiant d’avoir un rendement satisfaisant cet été, en vue d’un retour en force en 2021», conclut celle qui espère aussi accueillir des voyageurs de partout en province.

«Les blocs sanitaires doivent être réservés aux clients de type voyageur, qui n’ont pas d’autre option à même leur équipement.» – recommandation de Camping Québec

Les chalets du Camping Juneau, en bordure du lac Saint-Augustin, sont nettoyés et désinfectés avant et après chaque location. (Photo gracieuseté – Camping Juneau)

Québec Hebdo

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *