Actualités
10:13 27 mai 2020 | mise à jour le: 27 mai 2020 à 14:03 temps de lecture: 3 minutes

Lorettains consultés tout l’été sur la refonte urbanistique

Lorettains consultés tout l’été sur la refonte urbanistique
Le futur règlement omnibus sur l’urbanisme veut faciliter la demande de permis des Lorettains pour les projets mineurs comme les cabanons, clôtures et piscines. (Photo Métro Média – Archives)

MUNICIPAL. Malgré la crise sanitaire qui limite les présentations publiques, la Ville de L’Ancienne-Lorette poursuit sa réforme urbanistique. Un long et exhaustif processus d’information et de consultation virtuelle des citoyens prendra forme dans les prochaines semaines.

Au cours du plus récent conseil municipal, les élus ont précisé que le futur règlement omnibus visera à simplifier la gestion du zonage. Selon le directeur du Service de l’urbanisme, Philippe Millette, environ 75 aspects sont concernés. Il s’agit essentiellement d’éléments mineurs, comme la disposition de clôtures, cabanons, piscines et espaces de stationnement.

«L’idée, précise-t-il, c’est de réduire les dérogations, pour accélérer l’obtention des permis et ne pas retarder les petits projets. Par exemple, installer une piscine peut prendre deux à trois mois avant l’approbation. Les citoyens obtiennent parfois le feu vert et l’été est fini. Donc, on veut améliorer le processus et limiter les frustrations.»

Datant de 1989, le règlement d’urbanisme est jugé désuet par l’administration municipale. «Vieux de 30 ans, il ne correspond plus à la réalité du développement actuel. Des présentations et consultations citoyennes sont prévues de juin à la fin août. Cela se déroulera via Internet et d’autres formules respectant la distanciation», indique la mairesse suppléante, Sylvie Papillon, assurant que les Lorettains pourront s’exprimer.

Certes, l’été n’est pas la période idéale pour consulter. «Toutefois, insiste M. Millette, ça fait plusieurs mois que le Service d’urbanisme travaille sur ce dossier. Ce n’est pas un document griffonné à la sauvette. De plus, il y aura ajustements et modifications en fonction des commentaires reçus.» Il s’attend à ce que le processus aboutisse à l’adoption d’un règlement omnibus sur l’urbanisme d’ici la fin octobre.

Lire le texte précédent sur l’intention d’assouplir les demandes de permis à L’Ancienne-Lorette.

Règlement sur les animaux harmonisé

Poursuivant dans la foulée des allégements de procédures, la Ville de L’Ancienne-Lorette envisage d’harmoniser sa réglementation sur les animaux domestiques. Ainsi, quatre anciens règlements seront regroupés.

Il est prévu y ajouter la permission pour les poulaillers urbains sur les terrains résidentiels. Cela suscite un grand engouement depuis le confinement. La Ville reçoit des appels tous les jours à ce sujet. Aussi, les ruchers seront autorisés sur certains sites d’immeubles communautaires, commerciaux et industriels. Ces deux projets pilotes seront intégrés au règlement sur le contrôle animalier.

La mairesse suppléante de L’Ancienne-Lorette, Sylvie Papillon, assure que les citoyens seront consultés et entendus. (Image tirée d’une vidéo)

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *