L'Appel
09:30 6 mai 2020 | mise à jour le: 6 mai 2020 à 10:33

Vide ta sacoche pendant la COVID

Vide ta sacoche pendant la COVID
Depuis septembre 2018, Vide ta sacoche c’est plus de 40 000 produits collectés, représentant une valeur totale de plus de 200 000$. (Photo gracieuseté)

ENTRAIDE. Marie-Anik Shoiry, fondatrice de l’OBNL Vide ta sacoche, dont la mission est de faire du bien à des femmes fragilisées dans le besoin par le don de produits d’hygiène et cosmétiques, travaille actuellement sur une campagne de collecte spéciale COVID-19.

En cette période de crise liée à la pandémie, les organismes de bienfaisance de la région de Québec ont des besoins accrus pour certains types de produits d’hygiène spécifiques. «Cette fois-ci, nous ne préparons pas de sacs-cadeaux avec un ensemble de produits complets comme lors de nos campagnes « traditionnelles », en raison des défis de logistique et du manque de bénévoles. Les produits sont donc distribués aux organismes selon les différents besoins», explique Marie-Anik Shoiry.

Cette collecte spécifiquement en lien avec la COVID-19 vise à répondre aux besoins plus typiques des femmes en ces temps de crise. «Il y a quelques semaines, le YWCA Québec, un des organismes à qui Vide ta sacoche remet des sacs-cadeaux depuis 2108, m’a contactée, car ils avaient un besoin urgent de crèmes pour les mains, en raison des procédures accrues de lavage des mains et de désinfection, ce qui occasionnait des problèmes de peau sèche. Je voulais évidemment leur venir en aide et je me suis aussi dit que ça ne devait sûrement pas être le seul organisme de la région à avoir des besoins accrus au niveau de certains produits d’hygiène et cosmétiques, en ces temps incertains et difficiles. Nous avons donc décidé de lancer une collecte spéciale afin d’aider les organismes de la région à s’approvisionner en produits d’hygiène et cosmétiques», raconte-t-elle.

Produits neufs

Tous les dons de produits non ouverts et non utilisés sont des plus appréciés. Actuellement, les besoins sont plus grands au niveau des produits suivants: crème pour les mains, crème hydratante pour le corps, savon et désinfectant pour les mains, shampoing et revitalisant, déodorant. Les dons reçus seront remis à différents organismes de la région.

«Je me charge de livrer les dons reçus aux différents organismes selon leurs différents besoins. En raison des consignes actuelles de confinement, nous avons un seul point de chute pour les dons de produits, qui est situé à Sainte-Foy. Les personnes ou les entreprises intéressées à contribuer peuvent nous contacter à l’adresse pourfairedubien@viedesacoche.com ou via la messagerie de la page Facebook Vie de sacoche et je leur communiquerai l’adresse. Nous pouvons aussi nous déplacer, notamment pour les dons plus importants venant d’entreprises comme les pharmacies, par exemple», termine la femme d’affaires.

Pour le moment, il n’y a pas de date limite pour la collecte qui se fait en continu, car il y a toujours des besoins. Il se peut d’ailleurs que les gens puissent sous peu contribuer « virtuellement » à la collecte.

Pour plus d’info: www.viedesacoche.com

(Photo gracieuseté)

 

 

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Josée Therrien

    Belle initiative ! Bravo Marie-Anik !