L'Appel
08:04 30 avril 2020 | mise à jour le: 30 avril 2020 à 09:06 temps de lecture: 3 minutes

Alimenter la première ligne Québec: du soutien pour les travailleurs de la santé

Alimenter la première ligne Québec: du soutien pour les travailleurs de la santé
Passage ravitaillement à la boîte à pâtes Topla! pour deux membres de l’équipe, Pauline Brayer et Julie Montreuil. (Photo gracieuseté)

ENTRAIDE. Il n’est pas nécessaire d’être déployé dans le réseau de la santé pour faire preuve d’empathie envers ses acteurs et bénéficiaires. C’est ce que démontrent quatre étudiantes en médecine à l’Université Laval, en lançant l’initiative Alimenter la première ligne Québec.

Ce projet de solidarité sociale est l’œuvre des médecins en devenir Pauline Brayet, Nadine Ezzeddine, Julie Montreuil et Jocelyne Vuong. En cette période de pandémie, leur intention consiste à ensoleiller les journées des héros de la santé, en leur fournissant des repas provenant des restaurants locaux.

Alimenter la première ligne Québec se veut un organisme bénévole. Il soutient les professionnels de la santé luttant contre la Covid-19 en leur procurant des repas de restaurants locaux. Cette démarche a vu le jour en partenariat avec un groupe d’étudiants en médecine de la région d’Ottawa/Gatineau. Ceux-ci ont démarré un projet similaire, il y a quelques semaines, sous le nom FrontLineFeeds.

Objectif double

«L’objectif de notre engagement s’avère double. D’une part, nous désirons encourager et remercier les anges gardiens de la région qui se dévouent pour soigner les malades. D’autre part, nous en profitons au passage pour stimuler l’économie locale», explique Julie Montreuil, l’une des membres du quatuor.

Pour les quatre jeunes femmes, l’intérêt est palpable de supporter leurs futurs collègues du réseau de la santé, ainsi que leur communauté. Après une livraison-test dans une pharmacie, elles se concentreront sur des établissements touchés par la Covid-19 comme les hôpitaux Enfant-Jésus, Jeffery Hale, l’IUCPQ et certains CHSLD.

L’organisme est présentement en pleine campagne de sociofinancement. En quelques heures, il a récolté plus de 650$. Les ambitions et les espoirs sont grands. Les étudiantes en médecine font appel à la générosité du public pour alléger le quotidien de la première ligne sanitaire.

On peut contribuer sur le site GofundMe et s’informer sur les pages Facebook et Instagram de Alimenter la première ligne Québec.

Une première livraison-test a été effectuée dans une pharmacie Uniprix de Québec. Les suivantes ont eu lieu dans les hôpitaux et CHSLD. (Photo gracieuseté)

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *