L'Appel
16:20 2 avril 2020 | mise à jour le: 3 avril 2020 à 08:37 temps de lecture: 3 minutes

Offre de services à distance pour le PEPS

Offre de services à distance pour le PEPS
Une séance de Galdric Baisset directement de son sous-sol. (Photo Métro Média – Capture d’écran Facebook PEPS)

COVID-19. Même si la direction du PEPS a dû prendre la décision de fermer les installations durant la crise du coronavirus, il n’était pas question de rester inactif pendant la pandémie. Pour Julie Dionne, la directrice du Service des Activités sportives, le mandat de faire bouger la population devait continuer.

Julie Dionne mentionne également qu’un service de physiothérapie à distance est également offert à la population. (Photo Métro Média – Archives)

«Le PEPS a fermé pour des raisons de sécurité, car il devenait trop difficile d’assurer les allées et les venues dans un aussi vaste édifice. Nous avons rapidement pris des dispositions pour faire bouger les gens à la maison avec des activités en ligne. Il y a des cours disponibles pour différentes clientèles et nous voulons aussi mettre en place des capsules pour aider les adeptes de sports spécifiques à se préparer physiquement pour la saison à venir. Nous voulons aussi utiliser certains de nos étudiants-athlètes pour cela.»

Pour toute la famille

Le mandat de faire bouger le plus de gens possibles revient à un entraîneur du PEPS, Galdric Baisset. L’intervenant assure que les cours sont faits pour impliquer le plus de personnes. «Tout est fait avec le plaisir. J’essaie d’inclure un côté ludique, le but est de bouger pendant 30 minutes. Je suis pleinement conscient que la majorité des gens n’ont pas un gymnase à la maison, les séances sont faites pour utiliser du matériel que les gens ont sous la main et la majorité du temps nous n’avons même pas besoin de matériel. Même pendant cette période de confinement, il est important de ne pas devenir sédentaire.»

Si certaines personnes ont une crainte en lien avec le niveau d’activité physique des séances, l’entraîneur assure que les rendez-vous quotidiens à 15h sont conçus pour l’ensemble de la population. «Je suis habitué de travailler avec des athlètes d’élite et ce n’est pas du tout le cas avec les cours en ligne. Je veux que les mamans et les papas soient en mesure de participer en compagnie de leurs enfants. J’essaie d’amener beaucoup de variantes pour ne pas que ça devienne routinier. Il faut que ce soit une coupure dans la journée qui fait du bien.»

Lien internet de la page Facebook du PEPS: http://www.facebook.com/pepsul/

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *