Actualités
09:45 2 avril 2020 | mise à jour le: 5 avril 2020 à 10:52 temps de lecture: 3 minutes

Décès subit du maire lorettain Émile Loranger

Décès subit du maire lorettain Émile Loranger
Après 37 ans à la tête de L’Ancienne-Lorette, le maire Émile Loranger a été emporté pour des complications cardiaques. (Photo Métro Média – Archives)

MUNICIPAL. En pleine gestion de crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19, le maire Émile Loranger a été terrassé par une crise cardiaque. Celui qui dirige la Ville de L’Ancienne-Lorette depuis 37 ans est resté en poste jusqu’à la toute fin.

La municipalité a annoncé dans un communiqué la perte aussi subite qu’inattendue de cet homme politique incontournable dans la région de Québec. On précise que M. Loranger est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi, des suites de complications cardiaques. Il n’y a donc pas de lien avec le coronavirus, sinon l’immense stress généré par la situation de crise inédite à ce jour.

«Maire passionné et visionnaire depuis 1983, M. Loranger aura marqué l’histoire de L’Ancienne-Lorette ainsi que celle du Québec. Cet homme de conviction, reconnu pour ses qualités de rassembleur et de bâtisseur, a contribué de façon importante à la croissance et au dynamisme de sa Ville. Notamment, en la dotant d’infrastructures et de services de qualité», souligne-t-on à grands traits.

Dédié à ses concitoyens

«Reconnu également pour sa générosité et pour son respect des citoyens, M. Loranger était un homme du peuple, depuis toujours impliqué dans sa communauté. L’un des grands combats de sa longue carrière aura été celui de l’agglomération, qu’il continuait de mener de front dans le meilleur intérêt de ses concitoyens», termine le document officiel.

On y indique que les drapeaux situés à l’hôtel de ville et près des édifices municipaux seront mis en berne. La Ville de L’Ancienne-Lorette en profite pour exprimer ses sincères condoléances aux proches de M. Loranger.

Messages de sympathie

Dès que la triste nouvelle a été connu, les messages de condoléances n’ont pas tardé à affluer…

«Le décès d’Émile Loranger nous attriste profondément. La région de Québec perd un homme politique qui a toujours eu à cœur le succès du développement de L’Ancienne-Lorette et la qualité de vie de ses citoyens. Il aura marqué l’histoire politique de la région.» – Régis Labeaume, maire de Québec

«C’est avec tristesse et stupéfaction que nous avons appris le décès d’Émile Loranger, maire de L’Ancienne-Lorette. Nous tenons à souligner l’implication et le dévouement de ce politicien qui agissait à titre de maire de sa ville depuis 1983.» – Sylvain Juneau, maire de Saint-Augustin

Pour connaître la suite des choses dans l’immédiat, lire notre texte sur l’étape de transition qui s’amorce.

La Ville de L’Ancienne-Lorette met les drapeaux en berne pour marquer la perte de son maire quasi éternel. (Photo Métro Média – Perrine Gruson)

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Vézina Serge

    Merci M.Loranger pour la qualité de vie que vous et votre équipe avez procuré aux gens de l’Ancienne-Lorette.Bon repos.

  • Jocelyn Boily

    Un maire adulé

    Impliqué depuis 37 ans à la mairie de la ville de l’Ancienne Lorette le maire Émile Loranger est décédé subitement. Malgré qu’il soit parti en pleine crise pandémique de COVID-19 le décès de monsieur Loranger a créé tout une onde de choc pour ses citoyens. Il est parti sagement dans le silence comme l’avait faite l’ex-mairesse de Ste-Foy madame Andrée-P. Boucher.

    En 2005 il avait gagné sa première grosse bataille contre les fusions en réussissant la défusion d’Ancienne Lorette avec la grande ville de Québec. Il ne voulait pas quitté son poste de maire tant qu’il n’avait pas gagné sa deuxième grosse bataille contre le dossier des quotes-parts qui opposait sa ville ainsi que celle de St-Augustin à la ville de Québec. Il avait gagné la première manche contre en 2018 car la Cour supérieure avait ordonné à la Ville de Québec de rembourser 13,9 millions $ à sa ville. Le maire Labeaume a porté la décision en appel et le maire Loranger ne verra pas le résultat car la cause devait être entendue qu’au printemps 2021.

    Reconnu par ses citoyens comme un homme de conviction, pour ses qualités de rassembleur et de bâtisseur ils lui ont rendus en l’élisant pour 9 mandats consécutifs

  • Helene Girard

    Merci Emile repose en paix et à Jocelyne mon amie courage et à tous mes condoléances