Actualités
15:21 30 mars 2020 | mise à jour le: 2 avril 2020 à 11:49 temps de lecture: 2 minutes

Les profs invités à garder contact avec les élèves

Les profs invités à garder contact avec les élèves
Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge. (Photo Métro Média – Archives)

ÉDUCATION. Durant la crise de la COVID-19, les enseignants se voient confier une double tâche alors que les écoles sont fermées. Il s’agira de maintenir le désir d’apprendre chez leurs élèves, tout en s’assurant de leur bien-être.

Cet objectif éducatif et humanitaire se veut une cible conjointe pour les ministres Jean-François Roberge (Santé) et Lionel Carmant (délégué à la Santé). Tel que le suggère le spécialiste en réussite scolaire Égide Royer, la priorité ira aux élèves connus pour leurs difficultés d’apprentissage ou leur milieu familial précaire.

Dans de récentes communications aux médias, les deux ministres ont fait état de leurs préoccupations. Ils veulent encourager les professeurs à rétablir un lien avec les jeunes au moins une fois par semaine pendant le confinement prolongé. Du même souffle, ils comptent sur le personnel scolaire afin de faire un suivi attentif des enfants vulnérables. Une inquiétude motivée par la baisse des signalements auprès de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) depuis le début de la pandémie.

Collaboration demandée

Les directives transmises au réseau de l’éducation invitent les professeurs à communiquer avec les élèves en priorisant ceux plus à risque. Les moyens privilégiés vont du téléphone à la vidéoconférence, en passant par l’ensemble des technologies Internet et des réseaux sociaux. Le ministre de l’Éducation appelle à la collaboration des intervenants à «participer au soutien psychologique et pédagogique des élèves».

M. Roberge précise que l’année scolaire ne sera pas prolongée durant l’été. Il réitère que les examens du ministère n’auront pas lieu cette année. À son avis, les enseignants ont cumulé assez de notes jusqu’à maintenant pour évaluer le rendement de chaque élève. D’ici là, il confie aux directions d’établissement de prévoir un moment pour permettre aux jeunes de récupérer leur matériel scolaire. Devant l’incertitude de la situation, la date reste à déterminer.

À lire aussi, la création de la plateforme d’apprentissage en ligne: cliquez ici.

À lire également, l’analyse du spécialiste en réussite scolaire Égide Royer: cliquez ici.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *