Économie
13:02 3 mars 2020 | mise à jour le: 6 mars 2020 à 15:15

Louis Garneau Sports en mode restructuration

Louis Garneau Sports en mode restructuration
Louis Garneau compte investir toutes ses énergies dans la restructuration de son entreprise qui a vu le jour modestement dans le garage de ses parents à Sainte-Foy en 1983. (Photo Métro Média – Archives)

AFFAIRES. Confrontée à des difficultés importantes, l’entreprise Louis Garneau Sports se voit contrainte de restructurer ses opérations. En affaires depuis 37 ans, le manufacturier de vêtements et accessoires de sports entend présenter une proposition à ses créanciers en vue de rebondir.

La direction de l’entreprise québécoise compte mettre à profit la période de protection qu’offre la Loi sur la faillite et l’insolvabilité. Elle souhaite apporter les modifications nécessaires à ses opérations dans le contexte difficile qui frappe l’industrie et le commerce au détail en général. Dans l’intervalle, l’entreprise a dû procéder à la mise à pied temporaire de 66 employés de son siège social de Saint-Augustin.

«Nous sommes sincèrement désolés d’être contraints de remercier temporairement plusieurs de nos fidèles employés. Malheureusement, nous sommes dans une situation où nous devons prendre des décisions difficiles pour l’avenir de l’entreprise. Avec la crise qui frappe le marché, c’est un véritable vent de face que nous devons affronter», précise le président fondateur Louis Garneau.

Les problèmes ont débuté il y a 36 mois avec la faillite de deux de plus gros clients internationaux de l’entreprise. S’en est suivi une pression importante sur les liquidités du manufacturier augustinois.

Objectif relance

«Je veux être clair, ajoute M. Garneau. Garder le siège social au Québec et maintenir le plus d’emplois possible sont une priorité. J’ai décidé avec mon équipe de me battre et de tout faire pour garder l’entreprise à Saint-Augustin. Avec le support de ma famille et de mon équipe, je vais me retrousser les manches et rebondir.» Plus que jamais, la devise de l’homme d’affaires «ne jamais abandonner» prend tout son sens.

Dans un communiqué, la direction indique que la relance sera accompagnée de changements stratégiques et opérationnels. Un plan de redressement sera éventuellement présenté aux créanciers et partenaires financiers de l’entreprise. C’est la firme Raymond Chabot qui supervise le processus de restructuration.

Précisons que l’avis d’intention déposé ne touche pas Louis Garneau USA, Louis Garneau Mexico et Sugoi Global. Les opérations de Louis Garneau Sports se poursuivent normalement.

«Je n’ai jamais abandonné le cyclisme après une chute de vélo. J’aurai la même détermination pour la pérennité de mon entreprise.» – Louis Garneau, président fondateur de Louis Garneau Sports

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *