Actualités
11:38 19 février 2020

Contrats octroyés pour la palestre à Saint-Augustin

Contrats octroyés pour la palestre à Saint-Augustin
Endommagé et ne répondant plus aux normes, le Centre communautaire Jean-Marie-Roy sera bientôt un souvenir. (Photo Métro Média -Archives)

MUNICIPAL. La démolition du Centre Jean-Marie-Roy et son remplacement par une palestre sportive sont sur le point de se concrétiser. La Ville de Saint-Augustin a octroyé deux contrats en ce sens prochainement.

Le maire Sylvain Juneau en a fait l’annonce dans un résumé de la situation lors d’une récente assemblée publique. Le processus d’appel d’offres a été complété à la fin janvier. Une seule soumission conforme a été reçue pour ce projet clé en main prévoyant démolition et reconstruction. Il s’agit de l’entreprise Ronam.

«Depuis peu, le montage financier est enfin ficelé pour de bon. On peut octroyer le contrat, maintenant que les détails sont réglés avec le ministère des Affaires municipales du Québec», précise M. Juneau. Par ailleurs, la gestion du projet est confiée à la firme Services EXP.

Budget maintenu

Malgré les délais occasionnés par l’effondrement d’une partie de la toiture de l’édifice et la reprise du processus d’appel d’offres, l’évaluation budgétaire demeure. Le budget de la nouvelle palestre s’élève autour de 9,1M$. À ce montant, on soustrait 3,25M$ du Programme de réfection et de construction d’infrastructures, ainsi que les compensations d’assurance de 2,1M$. Le déboursé pour la Ville se limite donc à 3,75M$.

Le chantier devrait s’enclencher d’ici le printemps, pour inauguration en début 2021. Le projet comprendra un gymnase double, ainsi que des salles polyvalentes pour tenir des activités sportives ou communautaires.

Déploiement de la fibre optique

Par ailleurs, Télus a fait une demande pour étendre son signal cellulaire à la grandeur du territoire de Saint-Augustin. Il est question de déployer le service de fibre optique IHV jusqu’aux secteurs éloignés de la municipalité. L’entreprise obtient l’appui du conseil pour soumettre un projet au programme provincial Régions branchées.

Lire également sur le même sujet

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *