Actualités
14:29 10 février 2020

Concilier études et travail à l’adolescence lors d’un premier emploi

Concilier études et travail à l’adolescence lors d’un premier emploi
Photo: Getty Images/iStockphotoOption-travail est un centre-conseil en emploi et en développement de carrière, établi à Québec depuis plus de 30 ans.

EMPLOI. Près de 40% des étudiants entre 15 et 19 ans occupent un emploi pendant la période scolaire. Et l’actuelle pénurie de main-d’œuvre encourage les entreprises à recruter davantage de jeunes employés, parfois dès l’âge de 12 ans. Le livre Premier emploi vise à répondre aux inquiétudes des parents, tout en offrant des conseils aux jeunes afin de mieux concilier études et travail à l’adolescence .

Lors de l’élaboration de ce guide, des consultations ont été menées auprès de groupes d’adolescents. Ces jeunes ont confirmé que leurs parents étaient peu outillés pour répondre à leurs questions. Ce livre à deux faces offre donc tout autant un côté informatif pour les parents qu’un côté pour les ados eux-mêmes.

«L’idée est d’accompagner autant le parent que adolescent face à cette nouvelle étape de sa vie. On a abordé les sujets selon leurs préoccupations et leurs défis. Le but est que la réussite scolaire reste prioritaire puisque selon des études qui ont été faites, travailler au-delà de 15 heures par semaine peut nuire à la réussite scolaire. Mais en bas de 15 heures, avoir un emploi peut la favoriser. Cela s’explique par le fait que l’emploi est valorisant pour le jeune alors que le milieu scolaire ne leur offre pas autant l’occasion de développer leur estime de soi et leur confiance en eux. L’emploi leur permet aussi de développer de nouvelles compétences sans compter que de faire de l’argent leur permet de se gâter et de développer leur autonomie», explique Lanie Desrochers, directrice générale d’Option-travail, qui a piloté la rédaction de l’ouvrage.

C’est donc important que le parent reste près de son ado pour le guider dans toutes ces nouvelles étapes afin de l’aider à concilier ses études avec son travail lors d’un premier emploi. «Le jeune a besoin d’être guidé pour l’aider à faire le bon choix et à placer ses priorités, mais aussi pour l’aider à gérer son temps et ses finances, et ainsi le rendre plus autonome et responsable», ajoute-t-elle.

Bon à savoir

1-Il n’y a pas d’âge minimal pour faire travailler un enfant. Si un employeur souhaite embaucher une personne qui a moins de 14 ans, il doit obtenir l’autorisation écrite d’un de ses parents ou de son tuteur.

2- Un enfant ne peut pas travailler pendant les heures de classe s’il: a moins de 16 ans et ne détient pas de diplôme de 5e secondaire; a 16 ans en cours d’année scolaire. Dans ce cas, en vertu de la Loi sur l’instruction publique, il doit aller à l’école jusqu’au dernier jour du calendrier scolaire.

3- Un employeur ne peut pas demander à un enfant de travailler la nuit pendant la période scolaire, soit entre 23h un jour donné et 6h le lendemain, en tenant compte du lieu de résidence de l’ado et de son moyen de transport. Par exemple, si ce dernier doit faire une heure d’autobus entre le travail et la maison, l’employeur doit le libérer au plus tard à 22h. Cela ne s’applique toutefois pas pendant la période estivale. Il existe quelques rares exceptions, comme le travail de livreur de journaux.

Le livre est une œuvre collective des spécialistes conseillers en orientation et en emploi d’Option travail qui travaillent autant avec une clientèle adulte qu’adolescente, mentionne Lanie Desrochers, directrice générale. (Photo Métro Média – Julie Rose Vézina)

Un peu d’humour…

Garde ta job…

– Sois amical, aidant et coopérant. Collabore avec tes collègues pour atteindre un but commun.

– Arrive à l’heure, et appelle si tu penses que tu seras en retard.

– Réalise ton travail de façon appliquée. Lorsque tu entreprends une tâche, assure-toi de bien comprendre les directives. Pose des questions si tu n’es pas certain.

– Range ton cellulaire. Mieux, laisse-le dans un casier ou dans ton sac.

Perds ta job…

– Passe ton temps à consulter ton cellulaire.

– Ne parle à personne. N’offre jamais ton aide à tes collègues. Critique-les, sois bête, arrogant et désagréable avec eux.

– Ne te montre pas intéressé par la tâche ni par les autres. Dans le fond, tu t’en fous.

– Reste gêné: ne pose jamais de questions quand tu ne comprends pas bien.

– Ne soigne pas ton apparence. Ne prends pas ta douche, ne te coiffe pas, ne te mets pas de désodorisant, et habille-toi avec des vêtements sales ou abimés.

– Arrive en retard. Ou mieux, absente-toi sans avertir personne.

– Évite les tâches importantes et fatigantes : fais le strict minimum.

 

Le livre est disponible dans les librairies et sur septembre.com en version papier ou électronique.

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *