Actualités
14:21 31 janvier 2020 | mise à jour le: 31 janvier 2020 à 14:26 temps de lecture: 2 minutes

Le maire Loranger mise sur la transparence d’ici la fin de son mandat

Le maire Loranger mise sur la transparence d’ici la fin de son mandat
Le maire de L’Ancienne-Lorette, Émile Loranger, reprend ses chroniques vidéo pour informer les citoyens sur les décisions et enjeux de leur Ville. (Photo tirée d’une vidéo)

MUNICIPAL. De retour d’une suspension déontologique, le maire de L’Ancienne-Lorette revient en poste déterminé. Après une rare présence au conseil d’agglomération, il annonce la reprise de ses chroniques vidéo.

Dans sa première apparition filmée de l’année 2020, Émile Loranger commence par souligner sa longue absence. De fait, la dernière chronique du maire précédant chaque assemblée du conseil remonte à l’automne 2018.

Souhaitant repartir sur de nouvelles bases, d’ici la fin du présent mandant en octobre 2021, il reprend ses allocutions mensuelles. Adressées aux citoyens, les vidéos visent à renseigner les contribuables lorettains sur ce qui se passe dans le territoire et les décisions prises ou en cours d’analyse. L’idée est d’offrir le maximum de transparence.

Avenir financier

Parmi les sujets abordés, le maire Loranger s’est attardé à l’avenir financier de la Ville. Il reconnaît que la croissance de l’assiette fiscale ne peut miser sur le développement résidentiel. Le territoire est pratiquement développé en totalité. Il reste quelques terrains et les élus vont travailler afin de les rentabiliser de façon optimale.

«Il faut trouver une alternative et faire preuve d’imagination pour attirer chez nous des investisseurs. Leurs projets vont générer des revenus qui viendront garantir la sécurité financière de notre ville. Cela évitera de devoir augmenter les taxes pour maintenir nos infrastructures en état et surtout fournir des services adéquats», explique-t-il.

À cet égard, M. Loranger rappelle que les demandes évoluent. «Le conseil municipal doit s’adapter aux attentes et à la volonté de la population. Une Ville, ça existe pour ses citoyens avant tout», lance-t-il en invitant les citoyens à lui écrire par courriel, pour lui transmettre des commentaires ou soumettre des questions.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *