Actualités
13:15 29 janvier 2020 | mise à jour le: 29 janvier 2020 à 15:04 temps de lecture: 2 minutes

Trudeau souligne à distance les 3 ans de la fusillade à la mosquée

Trudeau souligne à distance les 3 ans de la fusillade à la mosquée
Pour le premier ministre Trudeau, le meilleur moyen d’honorer la mémoire des victimes du 29 janvier 2017 est de lutter contre l'islamophobie et toute autre forme de haine et de discrimination. (Photo Métro Média – Archives)

MÉMOIRE. C’est depuis la colline parlementaire à Ottawa que le premier ministre du Canada a souligné le 3e anniversaire de la fusillade mortelle survenue à la grande mosquée de Québec. Présent sur place lors des précédentes cérémonies, Justin Trudeau n’assistera pas au souper communautaire organisé ce mercredi soir 29 janvier, à l’église Saint-Mathieu.

Dans son message transmis aux médias, il rappelle qu’à pareille date, en 2017, six personnes ont été tuées et 19 autres blessées lors de cette tragédie. «Nous pleurons la perte des victimes tombées sous les balles de l’ignorance, de l’islamophobie et du racisme. Nous partageons la douleur des enfants, conjointes et amis des victimes, privés de leurs proches bien trop tôt. Nos pensées accompagnent également les personnes blessées, dont la vie a été bouleversée par cette attaque brutale et inhumaine», écrit-il.

M. Trudeau ajoute qu’en ce sombre anniversaire, on doit se souvenir aussi des héros et des premiers intervenants, qui ont sauvé des vies ce soir-là. À ses yeux, leur courage a inspiré les Canadiens partout au pays. Forts de leurs différences, ceux-ci se sont ralliés aux côtés des communautés musulmanes à travers le Canada.

«Le gouvernement du Canada s’inspire de cette solidarité dans sa lutte contre la haine, l’intolérance et la peur. Que ce soit en contrant le contenu en ligne à caractère terroriste et lié à l’extrémisme violent ou en prenant des mesures pour renforcer le contrôle des armes à feu, nous nous efforçons de bâtir un pays où chacun est en sécurité. Peu importe sa religion, ses convictions, ou son origine», indique le premier ministre, en invitant ses concitoyens à prendre un moment aujourd’hui pour se souvenir des victimes.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *