L'Appel
08:12 25 janvier 2020 | mise à jour le: 23 janvier 2020 à 14:40 temps de lecture: 3 minutes

Guillaume Mathieu est tombé en amour avec le canot à glace

Guillaume Mathieu est tombé en amour avec le canot à glace
L’équipe Fastoche–Les Traverseux se compose de David Correia (arrière bâbord 1re saison), Gabriel Piette-Lauzière (barreur 7e saison), Guillaume Mathieu (avant bâbord 3e saison), Julia Cyr-Gagnon (avant tribord 3e saison) et Mylène Bonin (arrière tribord 4e saison). Était absent Guillaume Allard (réserviste 2e saison. (Photo gracieuseté)

PLAISIRS D’HIVER. Arrivé au Québec en 2009 en provenance de la France, Guillaume Mathieu a choisi sa nouvelle patrie en fonction de ses grands espaces, de son hiver et des sports qu’on peut y pratiquer. La découverte du canot à glace a été un boni qui l’a convaincu de la justesse de son choix d’immigrer ici.

Géologue de profession, le résident de Sainte-Foy a fait la connaissance de sa nouvelle passion lors d’une visite dans la région de Québec il y a quelques années. Le coup de foudre fut suffisamment puissant pour l’amener à y déménager pour se dévouer à la pratique du canot à glace durant l’hiver.

En 2014, la pratique du canot à glace sur le fleuve Saint-Laurent a été désignée en tant qu’élément du patrimoine immatériel québécois. (Photo gracieuseté)

«Des amis m’y ont initié et ce fut la piqûre. Grand amateur de plein air hivernal, j’y ai vu une belle occasion de m’adonner à un sport typique et unique au Québec. C’est une activité intense et qui demande une bonne préparation physique. Mais, ça devient du même coup une façon d’apprécier notre grand fleuve», témoigne celui qui fait la compétition de la Coupe des glaces depuis trois ans.

Parmi les qualités ou prérequis nécessaires à cette discipline originale, Guillaume Mathieu énumère d’abord qu’il faut aimer être dehors l’hiver. Il ne faut pas être frileux, même si, contrairement aux apparences, l’effort réchauffe vite. Avoir aussi une certaine affinité avec l’eau et le mouvement des glaces n’est pas négligeable. Sans oublier une certaine disponibilité pour s’entraîner, préparer le canot et voyager.

15e Coupe des glaces

Depuis janvier s’est amorcée la 15e édition de la Coupe des glaces du Circuit québécois de Canot à Glace (CQCG). Guillaume y prend part dans la catégorie Élite mixte à bord de l’embarcation de l’équipe Fastoche–Les Traverseux.

Le volet compétition regroupe 60 équipes réparties en quatre catégories (Élite homme, Élite femme, Élite mixte et Sport récréatif). Les athlètes participants proviennent de disciplines aussi variées que le rafting, le vélo de montagne, le raid d’aventure, le patinage de vitesse, le football et le rugby.

Calendrier de sept courses

  • 18 janvier – Course de la banquise à Portneuf
  • 25 janvier – Défi des glaces RikiFest à Rimouski
  • 1er février – Défi canot à glace à Montréal
  • 9 février – Course en canot du Carnaval à Québec
  • 22 février – Grande traversée à l’Isle-aux-Coudres
  • 29 février – Course de canot à glace de Sorel-Tracy
  • 7 mars – Grand défi des Traverseux à Québec

Pour plus d’information: www.canotaglace.com.

Lors de la course initiale, à Portneuf, l’équipe Fastoche–Les Traverseux s’est classée 5e sur 11 embarcations dans la catégorie Élite mixte devançant quelques équipes plus expérimentées. (Photo gracieuseté)

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *