Dans nos écoles
07:23 23 janvier 2020

Garneau prend le virage de la valorisation de l’eau

Garneau prend le virage de la valorisation de l’eau
Déjà, les étudiants ont pris l’habitude d’apporter leur gourde réutilisable pour les remplir gratuitement à la station de distribution «l’îlot». (Photo Métro Média – François Cattapan)

ENVIRONNEMENT. Poursuivant ses efforts pour intégrer de meilleures pratiques écoresponsables, le Cégep Garneau concrétise le retrait définitif des bouteilles d’eau de plastique à usage unique sur son campus. En accord avec sa nouvelle Politique institutionnelle sur le développement durable, le collège amorce une opération de valorisation de l’eau potable auprès des étudiants.

Le message était clair pour les habitués des machines distributrices d’eau embouteillée. (Photo Métro Média – François Cattapan)

Afin de faciliter l’accès à l’eau potable en ses murs, la direction de l’établissement du boulevard de l’Entente a rénové l’ensemble des fontaines existantes. De plus, une station de distribution d’eau baptisée «l’îlot» a été installée dans la cafétéria du pavillon A. Celle-ci permet aux utilisateurs de remplir gratuitement d’eau fraîche leur verre ou gourde réutilisable.

Une seconde installation du genre doit être aménagée prochainement dans un autre bâtiment achalandé du campus. Par ailleurs, la Coopsco F.-X.-Garneau a de son côté mis à la disposition des usagers un distributeur d’eau gazéifiée à 1$ le remplissage, ainsi que des verres réutilisables et des gourdes aux couleurs du Cégep.

«L’opération EAU ne se limite pas à l’élimination des bouteilles de plastique à usage unique. Elle s’intègre dans une démarche de sensibilisation, de promotion et de valorisation de l’eau potable comme étant le choix no1 pour s’hydrater», a souligné la directrice générale du Cégep Garneau, Patricia Poirier. Cela s’inscrit dans une volonté pour l’institution d’enseignement de réduire son impact environnemental, de jouer un rôle éducatif et d’agir en tant qu’établissement responsable.

Plomb décelé

À la faveur des vacances des Fêtes et de la stagnation sur une longue période de l’eau dans les fontaines, la direction du collège a fait procéder à des tests de qualité. Ceux-ci ont donné de très bons résultats en général. Toutefois, la présence de plomb au-delà de la norme canadienne a été décelée à deux endroits, dont une conduite d’aqueduc de la Ville de Québec. Des correctifs seront apportés dans les meilleurs délais.

Quelques chiffres

  • Le budget global de l’opération EAU s’élève à environ 45 000$.
  • La mesure devrait éliminer 25 000 bouteilles de plastique par an.

Témoignages approbateurs

«En pleine prise de conscience collective face aux changements climatiques, cette mesure est un pas de plus vers un cégep écologique et durable. Il est important de se rappeler que l’eau potable est une ressource indispensable et que c’est un droit fondamental d’y avoir accès.» – William Boivin, de l’Association étudiante du Cégep Garneau

«Il y a eu beaucoup de travail effectué depuis des mois sinon des années pour aboutir à cette grande réalisation qui bénéficiera à tout le monde. Chaque petit geste compte pour une meilleure planète. On se rend compte aussi que tous les enjeux environnementaux sont interreliés.» – Florence Ouellet, de l’entreprise-école Miel Garneau

À long terme, l’intention consiste à trouver des solutions pour retirer tous les contenants de plastique à usage unique des cafétérias et points de service du campus. (Photo Métro Média – François Cattapan)

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *