Actualités
07:19 7 février 2020 | mise à jour le: 4 février 2020 à 16:38 Temps de lecture: 2 minutes

Inquiétude envers le projet immobilier du golf de Cap-Rouge

Inquiétude envers le projet immobilier du golf de Cap-Rouge
Plus rentable à la verticale qu’à l’horizontale, le projet de tours d’habitation doit prendre forme sur les terrains excédentaires, entre la rue Saint-Félix et le chalet principal. (Photo Métro Média – François Cattapan)

DÉVELOPPEMENT. Afin de pérenniser les opérations de l’institution qui vient de célébrer ses 60 ans, les administrateurs du Club de golf de Cap-Rouge entendent aller de l’avant avec l’intégration d’immeubles résidentiels sur le site. Une éventualité qui soulève des craintes auprès des résidents voisins.

L’inquiétude vient du fait que les ambitions ont pris de l’ampleur depuis l’annonce d’une étude d’opportunité au printemps dernier. Une modification à l’inscription au registre des lobbyistes de la Ville de Québec a fait croître les intentions initiales. Au lieu de bâtiments de six à huit étages, ceux-ci pourraient atteindre jusqu’à 15 étages.

Un comité d’opposition comptant 200 citoyens s’est formé afin de contrer le projet immobilier. Son porte-parole Pierre Tourangeau a fait valoir aux médias que «le secteur de Cap-Rouge était essentiellement zoné unifamiliale. L’ajout de tours à condos va changer le paysage urbain et risque d’augmenter le trafic automobile.»

Le président du Club de golf de Cap-Rouge, Jean-F Keable, en appelle à la raison. À la lumière des états financiers des dernières années, les administrateurs n’ont pas le choix. «L’option immobilière est nécessaire à la survie du terrain de 18 trous et des activités de loisirs comme le ski de fond en hiver. Nous allons faire nos devoirs et faire connaître notre projet afin de susciter l’adhésion de la population», a-t-il fait valoir.

Étapes à venir

  • Consultation des actionnaires sur le choix du partenaire le lundi 17 février.
  • Assemblée publique pour présenter le projet le mardi 18 février.
  • Processus de changement de zonage auprès de la Ville.

À lire également, un précédent texte sur les intentions initiales des administrateurs du golf.

Un groupe de citoyens a convoqué les médias à l’entrée du golf pour dénoncer les visées immobilières des administrateurs. (Photo Métro Média – François Cattapan)

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Paquet, Dominique

    Je demeure sur la rue St-Félix presque en face du Golf de Cap-Rouge. Nous avons de la misère à sortir de notre entrée automobile surtout aux heures de pointe, le matin et je ne parle pas de l’hiver étant donné que la rue forme une courbe vers St-Augustin. Ma plus grosse crainte est une augmentation du traffic qu’une construction de 15 étages (!) engendrera sur la rue St-Félix. Vraiment ce projet doit trouver une solution qui satisfera les gens du quartier. Pourquoi 15 étages? 150 unités de logements? 150 voitures de plus, sans compter que les locataires peuvent avoir deux voitures, donc ce sont 350 voitures de plus! Je suis sûre que les promoteurs de ce projet ont pu penser à une telle éventualité….. Alors oui, il faut retourner à vos planches à dessins!