Économie
14:02 9 janvier 2020

Halle gastronomique voisine du marché public de Sainte-Foy

Halle gastronomique voisine du marché public de Sainte-Foy
Voulant aller au-delà du marché d’alimentation et de l’aire de restauration traditionnelle, Le District Gourmet comportera notamment un bistrot. (Esquisse – Lemay Michaud)

CONSTRUCTION. Promotrice du complexe immobilier Le QG Sainte-Foy, la société immobilière Capwood planifie l’aménagement d’une vaste halle gastronomique au rez-de-chaussée de son projet immobilier de 122 condos sur l’avenue Roland-Beaudin. Voisin du marché public saisonnier, le concept gourmand devrait proposer une offre complémentaire à partir de l’automne prochain.

L’atrium vitré du QG Sainte-Foy accueillera également un marché d’alimentation. (Esquisse – Lemay Michaud)

Implanté dans un atrium vitré de 35 000 pieds carrés, Le District Gourmet promet une offre alimentaire complète et diversifiée incluant des artisans, une école culinaire et un marché d’alimentation. Offrant 670 places assises à l’intérieur ainsi qu’en terrasse durant l’été, l’endroit regroupera une vingtaine de commerces, dont des restaurants, une microbrasserie, un bar à vin et à tapas, une boulangerie et une pâtisserie.

«Nous souhaitons offrir aux résidents du secteur, aux travailleurs ainsi qu’aux touristes une expérience distinctive et différente de ce qui se fait ailleurs. Le District Gourmet se veut un concept inédit autant par son approche que son offre alimentaire», mentionne Denis Epoh, président du groupe Capwood. Le concept s’ajoute à la gamme d’avantages du bâtiment de 12 étages comptant également des volets santé et services.

Nécessitant un investissement global de 80 M$, dont 24 M$ consacrés uniquement à sa halle gastronomique, Le QG Sainte-Foy s’intègre à la revitalisation de la route de l’Église et permettra la création de 150 emplois. L’idée de créer une destination épicurienne s’apparente à celle des galeries gourmandes aménagées aux Galeries de la Capitale. Les dirigeants de Laurier Québec et de Fleur de Lys réfléchissent également à la proposition d’une nouvelle offre culinaire.

Pour plus d’information: ledistrictgourmet.ca.

Le complexe immobilier de 12 étages nécessite un investissement de 80 M$, dont 24 M$ consacrés à sa halle gastronomique. (Esquisse – Lemay Michaud)

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *