L'Appel
09:05 20 décembre 2019

Les employés de Garneau militent contre le texto au volant

Les employés de Garneau militent contre le texto au volant
Les employés de Garneau ont sensibilisé les automobilistes en vue de la 2e Journée internationale «Pas de texto en auto», prévue ce dimanche 22 décembre. (Photo gracieuseté)

SÉCURITÉ. En préparation de la 2e Journée internationale «Pas de texto en auto», prévue ce dimanche 22 décembre, les employés de Garneau ont distribué, vendredi matin, bracelets et autocollants dans différents secteurs de Québec. L’entreprise augustinoise a lancé l’an passé cette activité en mémoire du cycliste de son équipe Jason Lowndes, 23 ans, victime d’un accident qui lui a coûté la vie le 22 décembre 2017 en Australie.

«La mort de Jason, et de bien d’autres avant et depuis, comme la cycliste canadienne Ellen Watters, victime d’un conducteur distrait le 28 décembre 2016, est tellement inutile. On vous parle de gens connus, parce que c’est plus médiatisé, mais dites-vous bien que personne n’est à l’abri. Des vies fauchées pour un texto qui aurait pu attendre, une distraction à laquelle on peut résister, ce sont autant de familles dévastées, de conducteurs dont la vie sera hantée à jamais», déplore Louis Garneau.

«Les textos au volant sont une grande problématique dans notre société et je suis fière de voir le grand engagement social de l’entreprise Garneau et ses employés pour sensibiliser nos citoyens. Jamais nous n’en ferons trop pour lutter contre ce fléau et chaque petit geste compte pour faire la différence», insiste Geneviève Guilbault, députée de Louis-Hébert, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale.

Éric Caire, député de La Peltrie et ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, abonde dans le même sens. «Alors que presque tout est désormais accessible au bout du pouce, les sonneries, vibrations et autres notifications sont légion. Si ces dernières nous facilitent la vie, il peut toutefois être assez difficile de les ignorer. Je salue cette initiative de Garneau, qui vise à sensibiliser la population à une source de distraction qui, selon les circonstances, peut s’avérer fatale», note-t-il.

Campagne de sensibilisation

Afin de sensibiliser la population à ce danger grandissant sur les routes, l’argent provenant des ventes de maillots et bracelets «Pas de texto en auto» a été réinvesti dans une campagne de sensibilisation. Cette initiative inclut plusieurs panneaux d’affichage le long des autoroutes majeures à Québec, Lévis et Montréal, ainsi que dans une campagne internationale de sensibilisation sur les médias sociaux.

L’entreprise Garneau justifie l’intérêt de sa démarche par une étude conduite en 2018, pour le compte de la SAAQ, sur l’utilisation du cellulaire au volant. Il en ressort qu’une proportion de 61% des conducteurs ne peut s’empêcher de lire un texto en entendant la sonnerie. Autrement dit, une majorité d’automobilistes sont distraits à un moment ou à un autre au volant.

Il est possible d’y contribuer à: https://garneau.com/ca_fr/catalogsearch/result/?q=pas+de+texto+en+auto

Le président de l’entreprise sportive qui porte son nom, Louis Garneau, a eu notamment l’appui dans sa démarche du député local et ministre, Éric Caire. (Photo gracieuseté)

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *