Économie
16:24 25 novembre 2019

Regroupement et soutien pour la construction en bois

Regroupement et soutien pour la construction en bois
En progression, l’industrie de la construction en bois profitera de nouveaux programmes pour promouvoir ses produits. (Photo Métro Média – François Cattapan)

INDUSTRIE. Confronté à des défis de formation, de recrutement et de mise en marché, le secteur de la construction en bois du Québec met de l’avant plusieurs initiatives, afin de faire face à la concurrence.

Le ministre québécois des Forêts, Pierre Dufour, souhaite que les nouvelles mesures accroissent la compétitivité de l’industrie. (Photo Métro Média – François Cattapan)

D’abord, devant la mutation des marchés et à la rareté de la main-d’œuvre, le gouvernement du Québec annonce deux mesures pour soutenir la révision des modèles d’affaires. L’objectif vise à favoriser le recours à la préfabrication et à des solutions intégrées.

C’est dans cette optique que le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, consacre une somme de 3,2M$ au nouveau Programme préfabrication en bois : optimisation et automatisation (PPBOA). L’intention consiste à accroître la compétitivité des producteurs de produits préfabriqués en bois à valeur ajoutée, en favorisant l’automatisation et l’optimisation des processus de fabrication et d’affaires.

Un autre montant de 2M$ tiré du Fonds vert servira à la mise sur pied du Programme de formation continue sur l’utilisation du bois dans la construction (PFCBC). Celui-ci a pour but de bonifier l’offre de formation continue sur le bois et son utilisation dans la construction de bâtiments non résidentiels et multifamiliaux.

Nouvelle association

Afin que leur industrie morcelée parle d’une même voix, les fabricants de composants structuraux de bois à ossature légère s’unissent au sein de l’association provinciale des Manufacturiers de Structures de Bois du Québec (MSBQ). Créée en collaboration avec le créneau d’excellence BOCA, celle-ci chapeaute quelque 50 entreprises du secteur dans tout le Québec, dont le chiffre d’affaires global est évalué à plus de 375M$.

Les 64 usines et 2500 travailleurs sont ainsi regroupés autour d’objectifs précis. Ils ont pour cible d’arriver à plus de qualité, de performance et de reconnaissance sur les marchés nord-américains.

Les fabricants ont décidé de s’unir sous le MSBQ afin de se donner une voix au Québec et à l’étranger, alors que le secteur de la préfabrication de bâtiments s’affiche comme la solution d’avenir. (Photo gracieuseté)

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *