Actualités
07:49 21 novembre 2019

Mesures pour éviter le plomb dans l’eau aux Découvreurs

Mesures pour éviter le plomb dans l’eau aux Découvreurs
Photo: Getty Images/iStockphotoLa CSDD agit préventivement afin de s’assurer que les fontaines de ses écoles respectent les normes en matière de traces potentielles de plomb.

SANTÉ. La Commission scolaire des Découvreurs (CSDD) assure prendre très au sérieux les risques de contamination au plomb de l’eau dans les fontaines de ses écoles. Des mesures ont déjà été prises et d’autres le seront à la suite du resserrement des directives émises par le ministère de l’Éducation du Québec.

Selon la conseillère en communication, Marie-Eve Malouin, le problème a été signalé après des tests effectués en 2016. Ceux-ci avaient été réalisés à la suite d’un avis de la Ville de Québec mentionnant qu’un taux anormalement élevé de plomb avait été détecté dans l’eau de l’établissement secondaire De Rochebelle.

«Ne sachant pas quel pavillon était directement concerné, la Commission scolaire a commandé plusieurs tests (52), afin de déterminer quel endroit était problématique. Il s’est finalement avéré qu’une seule fontaine posait problème et nous avons aussitôt remplacé la robinetterie», relate Mme Malouin. Elle précise qu’à ce jour, seule l’école De Rochebelle a été testée, puisque la CSDD n’a reçu aucune autre note avisant de risques potentiels dans les autres écoles.

Les choses pourraient changer, car récemment le ministère a transmis une directive aux Commissions scolaires leur mentionnant que les écoles devaient se conformer à une norme plus stricte de concentration de plomb. Celle-ci est passée d’une concentration maximale acceptable de 10ug/l à 5ug/l.

«Avant d’entreprendre la nouvelle opération de contrôle en lien avec cette norme révisée, la Commission scolaire des Découvreurs a émis une directive préventive. On y demande à toutes les directions d’établissement de faire couler l’eau des fontaines et des éviers pendant quelques minutes chaque matin», précise Mme Malouin. Une tâche additionnelle imposée jusqu’à nouvel ordre. Les parents ont été avisés de la démarche. Rappelons que le plomb est un contaminant nocif pour la santé surtout chez les jeunes.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *