L'Appel
10:41 9 novembre 2019

La carrière militaire de J.A. Gilles Tanguay vue par sa fille

La carrière militaire de J.A. Gilles Tanguay vue par sa fille
L’autrice Hélène Tanguay a dédicacé plusieurs exemplaires de la biographie militaire de son père lors du lancement. (Photo Métro Média – François Cattapan)

PATRIMOINE. Avec Le dernier commandant du Royal Rifles of Canada, Hélène Tanguay propose davantage qu’une biographie de son père le lieutenant-colonel Joseph-Aimé-Gilles Tanguay. Elle relate le parcours d’un homme courageux, qui entre dans l’armée comme volontaire, participe au second grand conflit mondial de 1939-45 et gravit les échelons militaires.

D’ascendance écossaise, le lieutenant-colonel Tanguay a réalisé l’exploit rare à l’époque pour un francophone de diriger le régiment canadien-anglais du Royal Rifles. Il était à leur tête de 1959 à 1964. Au-delà de l’effort de guerre qui parsème le livre, l’autrice résidente de Saint-Augustin et originaire de Sillery, tout comme l’a été son père, raconte la vie au quotidien du militaire de carrière à travers ses souvenirs familiaux.

La parution du bouquin Le dernier commandant coïncide avec les célébrations du jour du Souvenir. (Photo Métro Média – François Cattapan)

Bien plus que les faits d’armes et la dureté des conflits sur les fronts étrangers, elle s’attarde comme peu d’autres auparavant sur l’aspect humain du haut gradé de l’armée à son retour à la maison. Pour la principale intéressée, ce récit de 160 pages accompagné de photos anciennes s’avère un hommage à la mémoire de son père et à ceux qu’il a côtoyés au cours de sa vie sous les drapeaux.

«Mes motivations dans ce projet rédactionnel visaient à faire connaître le parcours inspirant d’un soldat francophone, ainsi que ses efforts et sa persévérance pour progresser au sein de l’armée canadienne. Il s’agit d’un modèle d’engagement et de réussite pour la préservation des valeurs démocratiques, dont nous profitons encore aujourd’hui», a confié Mme Tanguay, en remerciant ceux qui l’ont aidée dans sa longue quête d’informations.

Publié aux Éditions du Patrimoine, le livre Le dernier commandant du Royal Rifles of Canada est vendu 40$ (100$ en édition de luxe) à ed.patrimoine@bellnet.ca

Le dévoilement du livre s’est fait au Cercle de la garnison de Québec, en présence de quelques dignitaires et amis. (Photo Métro Média – François Cattapan)

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *