Actualités
12:58 28 octobre 2019

Jean-Talon appelé à se choisir un député en décembre

Jean-Talon appelé à se choisir un député en décembre
Les électeurs de Jean-Talon sont appelés à se choisir un nouveau député provincial, ce lundi 2 décembre. (Photo Métro Média - Archives)

POLITIQUE. C’est confirmé, l’élection partielle dans la circonscription provinciale de Jean-Talon, à Québec, aura lieu le lundi 2 décembre. Le gouvernement en a fait l’annonce officielle, lundi matin.

@R:La démarche locale est rendue nécessaire en raison de la décision du député élu à l’élection générale d’octobre 2018, Sébastien Proulx, de quitter la vie politique. Celui qui était pressenti pour se présenter à la direction du Parti libéral du Québec (PLQ) a surpris, en août, lorsqu’il a plutôt annoncé sa démission pour des raisons familiales.

«Puisque l’élection fédérale est passée, il est temps de donner l’occasion à la population de Jean-Talon de se doter d’une représentante ou d’un représentant à l’Assemblée nationale. C’est pourquoi nous avons pris la décision de déclencher, dès maintenant, cette élection partielle», a déclaré le premier ministre du Québec François Legault.

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ) espère que les électeurs opteront pour la candidate du parti au pouvoir, en guise d’appréciation de son bilan après un an. La tâche sera toutefois ardue, car la circonscription englobant essentiellement les territoires de Sillery et de Sainte-Foy est un château fort libéral depuis les années 1960.

Candidatures confirmées (mise à jour le 31 octobre)

Misant sur son bilan après un an au pouvoir, la CAQ fonde ses espoirs sur Joëlle Boutin, une femme d’affaires mère de deux enfants. Celle-ci avait terminé 2e à l’élection générale de 2018, devancée par près de 1400 voix par le candidat démissionnaire du PLQ. À sa suite, le Parti québécois (PQ) a choisi de présenter à nouveau Sylvain Barrette, enseignant en musique et père de famille.

Les deux autres candidats des principaux partis ont été confirmés dans les jours suivants. Pour tenter de conserver Jean-Talon, le PLQ s’en remet à Gertrude Bourdon, ex-pdg du CHU et candidate vedette qui a mordu la poussière dans Jean-Lesage l’automne dernier. Du côté de Québec solidaire (QS), Olivier Bolduc sténographe judiciaire âgé de 32 ans est sorti gagnant d’une investiture à quatre.

Pour sa part, le Parti vert présente Émilie Coulombe, cofondatrice et membre du collectif «J’y vais en métro», pour la partielle dans Jean-Talon.

Dates importantes de la période électorale

Début de la période électorale

29 octobre 2019

Interdiction de diffuser, publier ou afficher de la publicité ayant trait à l’élection

Du 29 octobre au 4 novembre 2019

Déclaration de candidatures

Du 30 octobre au 16 novembre 2019

Inscription ou modification à la liste électorale

Du 11 au 28 novembre 2019

Vote au bureau du directeur de scrutin

22, 23, 26, 27 et 28 novembre 2019

Vote par anticipation

24 et 25 novembre 2019

Vote le jour de l’élection

2 décembre 2019

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *