L'Appel
11:48 27 octobre 2019

Cross-country – Le Rouge et Or grands champions sur les Plaines

Cross-country – Le Rouge et Or grands champions sur les Plaines
Le Rouge et Or Laval Champion. (Photo gracieuseté - Mathieu Belanger)

CHAMPIONS. Jean-Simon Desgagnés a défendu avec panache son titre de champion provincial du RSEQ devant ses nombreux partisans hier après-midi sur les Plaines d’Abraham, menant l’équipe masculine de cross-country Rouge et Or à sa neuvième bannière en équipe consécutive. L’étudiant-athlète en médecine a survolé le difficile parcours de dix kilomètres en 31 minutes et 32 secondes soit une douzaine de secondes devant son coéquipier Jonathan Tedeschi.  

Jean-Simon Desgagnés est passé en deuxième vitesse un peu après la mi-course pour ainsi remporter une sixième épreuve de suite au sein du RSEQ. «J’ai connu ma meilleure course de la saison, et de loin ! Je sens vraiment que je peux l’emporter dans deux semaines au Championnat canadien, je me sens vraiment bien.»

Il a mené un impressionnant contingent lavallois samedi, alors que le Rouge et Or a placé sept coureurs parmi les dix premiers. Jonathan Tedeschi, qui a raté les deux dernières saisons en raison de blessures, termine une année de rêve avec son meilleur résultat de la campagne. Les performances de Charles Paquet (4e), Félix Lapointe-Pilote (6e), Samuel Poher (7e), Christopher Busset (8e) et David Girardin (10e) témoignent également de la domination du Rouge et Or.

En équipe, Laval a facilement devancé Sherbrooke et Montréal. Gonflé à bloc, le Rouge et Or peut espérer aux grands honneurs lors du Championnat canadien U SPORTS dans deux semaines à Kingston, en Ontario.

Déception chez les filles

L’après-midi s’est moins bien déroulé chez les femmes, qui voient leur séquence de titres provinciaux s’arrêter à trois. Privé de l’athlète par excellence en 2018, Jessy Lacourse, le Rouge et Or termine avec une troisième position en équipe. L’Université McGill repart du Vieux-Québec avec la bannière tandis que les Carabins de Montréal surprennent un peu tout le monde avec une deuxième position.

Aurélie Dubé-Lavoie a été la meilleure des siennes en se faufilant sur la plus basse marche du podium, derrière des étudiantes-athlètes de McGill et de Montréal. Dubé-Lavoie et sa coéquipière Catherine Beauchemin avaient pourtant attaqué en force le parcours de huit kilomètres, dominant le peloton de tête pendant près de la moitié de la course. Beauchemin a finalement pris le cinquième rang.

Seulement quatre coureuses lavalloises se sont classées parmi les 15 premières, dont Élodie Castonguay-Girard, qui décroche le titre de recrue de l’année au Québec avec sa 13e position.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *