Actualités
11:24 17 octobre 2019

Bilan annuel des réalisations marquantes à l’Université Laval

Bilan annuel des réalisations marquantes à l’Université Laval
(Photo gracieuseté - UL)

ÉDUCATION. Comme chaque année, la direction de l’Université Laval a dressé un bilan de ses actions et réalisations au cours de l’année 2018-19. L’administration en a profité pour mettre en lumière les bons coups qui ont marqué l’évolution de la communauté universitaire durant cette période.

Réunis pour l’occasion, les membres de la direction de l’Université Laval – Sophie D’Amours, Robert Beauregard, André Darveau, Lyne Bouchard, Eugénie Brouillet, Rénald Bergeron – et la présidente du conseil d’administration, Marie-France Poulin, ont énuméré plusieurs histoires inspirantes, des projets exceptionnels et divers succès des membres de la communauté. En voici quelques exemples:

  • L’Institut nordique du Québec a tenu une première école d’été pour aider les jeunes chercheurs à préparer leur campagne de terrain dans le Nord.
  • La professeure en relations industrielles Lyse Langlois devient la première directrice générale du nouvel Observatoire international sur les impacts sociétaux de l’intelligence artificielle et du numérique.
  • L’Université Laval est la seule institution québécoise sélectionnée pour participer au projet pilote Dimensions, une initiative des organismes subventionnaires canadiens de la recherche.
  • Le Laissez-passer universitaire (LPU) est entré dans le quotidien de 27 000 étudiantes et étudiants. Procurant un accès illimité au transport collectif de Québec et de Lévis, le LPU a le potentiel de changer la donne en mobilité durable dans la région.
  • La professeure en sciences de l’éducation Marion Sauvaire a mis sur pied le projet Lire ensemble, afin de promouvoir la lecture de livres francophones pour enfants auprès des familles immigrantes de Québec.
  • Charlotte Lemieux-Bourque, doctorante en médecine, et André Wall, étudiant à la maîtrise en physiothérapie, ont fondé BALEIN’eau afin d’offrir des cours de natation aux jeunes vivant avec une limitation fonctionnelle.
  • L’Université Laval se classe au 4e rang des universités au monde, et au 2e rang au Canada, pour sa lutte contre les changements climatiques, selon le classement Times Higher Education.
  • Huit professeurs de l’Université Laval figurent sur la prestigieuse liste des World’s Most Influential Scientific Minds, symbole de la contribution internationale indéniable de leurs articles scientifiques. Gilles Dagenais, Jean-Pierre Després, Vincenzo Di Marzo, Mario Leclerc, France Légaré, Sylvain Moineau, Philippe Pibarot et Josep Rodés-Cabau exercent ainsi une influence marquante dans leurs disciplines.
  • Mathieu Betts est le 3e joueur de football du Rouge et Or à signer un contrat professionnel avec une équipe de la Ligue canadienne de football. Il a décroché le Prix du Lieutenant-gouverneur du meilleur étudiant-athlète universitaire canadien, tous sports confondus.
  • En ligne et gratuit, le MOOC sur le management responsable a rejoint 5000 personnes dans 70 pays afin de les sensibiliser à la dimension humaine et environnementale des organisations.

«Au cours de l’année 2018-19, notre communauté universitaire a brillé de tous ses feux. En enseignement, en recherche ou aux études, nos membres ont relevé avec brio les défis du monde universitaire. Ils ont fait rayonner l’Université Laval et ont contribué à nous distinguer. Leur courage et leur détermination ont rendu notre université plus moderne et plus attrayante. Ils sont des sources d’inspiration et de fierté. Ce second rapport à la communauté rappelle notre désir de mettre en lumière tout le talent et le savoir de notre monde universitaire. C’est notre façon, aussi, de leur dire merci.» – Sophie D’Amours, rectrice de l’Université Laval

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *