L'Appel
07:36 16 octobre 2019

Nouvelle cour adaptée pour les protégés de l’école Madeleine-Bergeron

Nouvelle cour adaptée pour les protégés de l’école Madeleine-Bergeron
La coupe du ruban a été effectuée par Marianne, une élève, et Maxim Pilot, l’ancien directeur de l’école Madeleine-Bergeron. (Photo Métro Média – François Cattapan)

ÉDUCATION. Il y avait des rayons de bonheur dans les yeux et des sourires sur les visages de la clientèle particulière qui fréquente les murs de l’école Madeleine-Bergeron récemment. Et pour cause, car la majorité des jeunes ont pris part à la grande cérémonie d’inauguration officielle de leur nouvelle cour adaptée.

Cette étape vient compléter le long et exigeant processus de déménagement de l’établissement dans l’ancienne école des Grandes-Marées à Cap-Rouge. Celle-ci a été convertie afin d’accueillir la clientèle grandissante de l’école spécialisée Madeleine-Bergeron, qui dessert près de 100 jeunes atteints d’une déficience intellectuelle ou motrice provenant de la grande région de Québec.

Il y avait du bonheur et de la joie dans l’assistance. (Photo Métro Média – François Cattapan)

Après avoir eu accès à des locaux plus vastes et appropriés pour remplir sa mission à la rentrée 2017, il était devenu nécessaire de réaménager la cour extérieure. Au terme de plusieurs mois requis pour concrétiser le montage financier, voilà que l’occasion était permise de célébrer le sentiment du devoir accompli. Évalué à près de 254 000$, le projet a été rendu possible grâce à la participation financière d’importants donateurs.

Pour la directrice de l’établissement, Julie Boulanger, et son équipe, le résultat est à la fois grandiose et inestimable. «Cela favorise le développement de nos élèves présentant tous des déficiences motrices ou organiques significatives. Notre cour adaptée répond aux besoins particuliers de la clientèle, en lui procurant un espace extérieur agréable et sécuritaire», explique-t-elle en référant à la spécificité des installations.

L’ancien lieu gris et terne a fait place à des modules colorés et ludiques, des éléments sensoriels et moteurs, des zones de répit et d’ombrage, de même qu’à des surfaces désignées et rembourrées. «Se déplaçant généralement à l’aide d’une marchette, ou en fauteuils roulants et parfois en civière, nos jeunes avaient besoin de plans de jeux surélevés et accessibles. Depuis septembre, ils bénéficient d’un endroit stimulant pour les récréations et ils en profitent pleinement», souligne Mme Boulanger.

La nouvelle cour adaptée de l’école Madeleine-Bergeron comporte plusieurs installations spécialisées, dont des modules pour stimuler la motricité. (Photo gracieuseté – Marie-Ève Malouin, CSDD)

Espace unique

Ces ajouts pourront également être utilisés par les professionnelles lors d’activités de thérapie et permettront aux élèves de se rassembler et d’échanger entre eux. De plus, ce projet unique constitue la seule cour d’école adaptée et complètement accessible dans la région de Québec. Les parents d’enfants ayant un handicap physique et qui ne fréquentent pas l’école Madeleine-Bergeron pourront s’y rendre les soirs et les fins de semaine.

Le mot de la fin revient à Maxim Pilot, ancien directeur de l’établissement spécialisé qui a amorcé l’aventure en concrétisant le déménagement dans les nouveaux locaux de la rue des Grandes-Marées à Cap-Rouge. «On doit tous être très fiers d’avoir participé à cette transition et au développement de ses superbes installations. Il s’agit d’un investissement à long terme qui servira à égayer le quotidien de plusieurs cohortes d’élèves présentant des besoins particuliers», a-t-il déclaré avant de procéder à la coupe du ruban protocolaire, en compagnie de Marianne, une élève réjouie par ce moment magique.

Principaux partenaires financiers

Le budget du projet a été bouclé grâce aux contributions suivantes: Fondation Élan (80 000$); ministère de l’Éducation (50 000$); Ascenseurs Maxi (37 000$); Fonds régional Desjardins (25 000$); Fondation Tanguay (25 000$); Commission scolaire des Découvreurs (20 000$); Fondation Jeunesse-Vie (10 000$); et des dons récoltés (7000$) à l’Assemblée nationale par la députée locale et ministre de la Capitale, Geneviève Guilbault.

Québec Hebdo

L’inauguration officielle du lieu unique dans la région a été animée par les semeurs de sourires appréciés de la clientèle que sont Dr Fluo et Dre Mamamia. (Photo Métro Média – François Cattapan)

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Monique bélisle

    Félicitions à tous et toutes. Cette réalisation devrait être partagée à l’ensemble des commissions scolaires. Cela peut susciter l’envie d’autres projets destinés au bien-être des enfants et à la satisfaction des intervenants et gestionnaires.