Culture
08:14 14 octobre 2019

L’intendant en Nouvelle-France: juge, politicien ou administrateur?

L’intendant en Nouvelle-France: juge, politicien ou administrateur?
Richard Short. Bibliothèque et Archives Canada (BAC), 1989-283-3.

Conférence de la Société d’histoire de Sainte-Foy

SORTIE. Les passionnés d’histoire ne manqueront pas d’assister à la conférence de Marie-Ève Ouellet, docteure en histoire et consultante aux Services historiques des Six-Associés, ayant pour titre «L’intendant en Nouvelle-France: juge, politicien ou administrateur?», le mardi 15 octobre à 19h30, à la Sacristie du site patrimonial de la Visitation (2825, chemin Sainte-Foy) à Québec.

Résumé

Numéro deux de l’administration coloniale après le gouverneur général avec lequel il travaille en étroite collaboration, l’intendant est chef de la justice dans la colonie et responsable de la police et des finances. Mais une fois l’intendant placé dans l’organigramme, un flou demeure: quelle est la nature de son pouvoir et quelles sont les tâches qui l’occupent concrètement?

Pour y répondre, cette conférence s’écartera du portrait traditionnel de l’intendant, qui mettait l’accent sur sa personnalité et ses politiques. Elle cherchera davantage à le présenter à travers les outils qui sont à sa disposition pour accomplir sa mission de juge, d’informateur et de conseiller de l’administration monarchique.

Marie-Ève Ouellet est docteure en histoire et spécialiste en politique de la Nouvelle-France. (Photo gracieuseté)

À propos de la conférencière

Auteure de l’ouvrage Le métier d’intendant en France et en Nouvelle-France au XVIIIe siècle (Septentrion, 2018), Marie-Ève Ouellet est docteure en histoire (Université de Montréal et Université Rennes 2) et spécialiste de l’histoire politique de la Nouvelle-France. Depuis 2016, elle est historienne et chargée de projets à la Commission de la capitale nationale du Québec.

Auparavant, à la barre des Services historiques Six-Associés, elle a travaillé sur de nombreux projets touchant le patrimoine de la région de Québec et a dirigé la publication de trois livres tirés des circuits des Six-Associés, également parus chez Septentriond: Crimes et châtiments (2013), Luxure et ivrognerie (2013) et Docteurs, guérisseurs et fossoyeurs (2015).

Coût: 5$; gratuit pour les membres de la Société d’histoire de Sainte-Foy. Information: 641-6301, poste 4082 ou www.societeshistoirequebec.qc.ca

(Source: Société d’histoire de Sainte-Foy)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *