L'Appel
16:38 6 octobre 2019

Domination totale du Rouge et Or contre Concordia

Domination totale du Rouge et Or contre Concordia
Photo: Mathieu BelangerJoanik Masse et ses coéquipiers du Rouge et Or ont traversé la ligne des buts à plusieurs reprises, au cours de ce match à sens unique. (Photo gracieuseté - R&O Mathieu Bélanger)

FOOTBALL. Dans l’une des plus grandes dominations de son histoire, le Rouge et Or n’a fait qu’une bouchée des Stingers de Concordia 74-0 devant 9151 spectateurs dimanche après-midi au Stade TELUS-Université.

Alors qu’on attendait de pied ferme le quart le plus dominant du RSEQ, Adam Vance, c’est la recrue du Rouge et Or, Thomas Bolduc, qui a volé le spectacle. Dans un effort collectif pratiquement sans faille, Bolduc et sa bande ont amassé 592 verges en attaque pendant que la défensive a limité les visiteurs à 96 petites verges.

L’histoire du match

À son deuxième match au poste de quart-arrière, Thomas Bolduc a semblé beaucoup plus à l’aise qu’il y a deux semaines. À preuve, la recrue de 20 ans a lancé des passes de touché dans les trois premiers quarts, dont sa première en carrière sur trois verges à sa cible préférée de la journée, Antoine Dansereau-Leclerc.

C’est le même Dansereau-Leclerc, avec un spectaculaire retour de botté de 37 verges, qui a mené au second majeur de Bolduc. Récupérant le ballon à la ligne de 22 des Stingers, Bolduc a rejoint Vincent Forbes-Mombleau dès le jeu suivant pour donner les devants 21-0 à Laval.

Bolduc a complété son après-midi en atteignant Jordan Duprey dans la zone des buts dès la reprise de l’action en deuxième demie. Au final, Bolduc a lancé pour 252 verges, complétant 23 de ses 30 passes.

Le Rouge et Or a été tout aussi flamboyant au sol, marquant cinq touchés pour des gains de 340 verges. Alexis Côté a souligné en grand son retour au jeu en marquant deux fois à son premier match de la saison. Christian Dallaire, Joanik Masse et William Lavoie ont également participé à la fête avec un touché chacun.

Avec ses 74 points, c’est le plus haut total de l’offensive depuis la victoire de 74-18 contre ces mêmes Stingers lors de la Coupe Dunsmore de 2014. Mais en limitant Concordia  à seulement neuf premiers jeux, c’est le plus gros blanchissage de la défensive depuis 2003, quand Laval l’avait emporté 94-0 face à Sherbrooke lors du tout premier duel de l’histoire entre les deux équipes.

C’est d’ailleurs la défensive qui a donné le ton à cette dégelée, en réussissant des sacs du quart lors des deux premières poussées offensives des Stingers. Au total, le Rouge et Or a renversé le pivot adverse quatre fois pour des pertes de 19 verges, en plus d’une interception et d’une échappée provoquée.

Statistiques révélatrices

  • En plus de ses 61 verges par la voie des airs, Antoine Dansereau-Leclerc a ajouté 32 verges par la course et 59 verges sur les retours de bottés.
  • David Côté a encore été parfait avec quatre placements réussis (37, 33, 25 et 26 verges)
  • Six porteurs de ballon ont amassé plus de 30 verges par la course pour Laval.
  • Le Rouge et Or a limité le quart Adam Vance à seulement 57 verges par la passe tandis que le porteur de ballon Kevin Foster a couru sept fois pour des gains de 59 verges.

Ce qu’ils ont dit:

«On a connu une très bonne semaine de pratique et l’intensité était au rendez-vous. Les gars ont très bien exécuté aujourd’hui. Thomas Bolduc a gagné en confiance et il a démontré une très belle progression.» -Glen Constantin, entraîneur-chef du Rouge et Or.

«J’avais une meilleure idée à quoi m’attendre. J’ai mieux exécuté que lors de la première semaine et les gars m’ont fait confiance.» – Thomas Bolduc, quart-arrière du Rouge et Or.

«Notre ligne offensive est tellement dominante, chaque fois que je touche le ballon, j’ai l’impression d’avoir déjà gagné deux verges. Notre quart a également fait du très bon travail pour son deuxième match.» -Alexis Côté, porteur de ballon du Rouge et Or.

Quelques notes d’intérêt pour les locaux

  • Les receveurs Vincent Forbes-Mombleau et Marc-Antoine Pivin ainsi que le porteur de ballon Luca Perrier ont tous quitté la rencontre en raison de blessures.
  • Le produit des Élans de Garneau Thomas Khuong a obtenu son premier départ en carrière en l’absence de Yanis Chihat.
  • Également blessés, Alec Poirier et Jonathan Breton-Robert ont notamment raté le match.
  • Des recruteurs du Rouge et Noir d’Ottawa et des Argonauts de Toronto ont assisté au duel.

À venir au calendrier

Prochain match: samedi 12 octobre à 13h

Adversaire: McGill

Lieu: Stade Percival-Molson

Prochain match à domicile: dimanche 20 octobre à 13h, contre les Carabins de Montréal

(Source: Rouge et Or de l’Université Laval)

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *