Actualités
08:23 8 août 2019

Solution envisagée pour le pont de Québec

Solution envisagée pour le pont de Québec
La richesse patrimoniale du pont de Québec serait certes mieux protégée s’il redevenait une infrastructure publique. (Photo Métro Média – Archives)

INFRASTRUCTURE. L’entretien du pont de Québec pourrait s’avérer facilité si la rumeur d’une entente entre l’actuel propriétaire, le Canadien National (CN), et le gouvernement fédéral se confirme. Par l’entremise de celle-ci, Ottawa redeviendrait propriétaire de la structure qui enjambe le fleuve Saint-Laurent depuis plus de 100 ans.

Selon les informations obtenues en primeur par Radio-Canada, les négociations en ce sens seraient sur le point d’être conclues. L’entente prévoirait la rétrocession du pont au fédéral, tandis que le CN paierait des droits de location pour le passage de ses trains, tout comme le fait déjà Transports Québec pour la circulation automobile.

Une compensation financière serait également versée par l’entreprise ferroviaire, pour couvrir une partie des coûts de restauration de l’infrastructure. Ainsi serait corrigée une erreur faite en 1993, alors que la société d’État du CN a été privatisée sans qu’on songe à retirer le pont de Québec de ses actifs.

La solution envisagée et réclamée depuis longtemps pour assurer la pérennité de ce chef-d’œuvre architecturale semble être l’aboutissement logique de ce dossier qui fait grogner sur les deux rives du fleuve. À l’instar des ponts Jacques-Cartier et Champlain, à Montréal, c’est une société d’État qui assurerait la gestion et l’entretien du pont de Québec.

Pour l’instant, autant le CN qu’Ottawa s’abstiennent de tout commentaire. Cependant, le ministre fédéral des Infrastructures, François-Philippe Champagne, a laissé savoir aux médias que «le dossier est plus avancé que jamais bien que certains partenaires manquent à l’appel». Avec la campagne électorale qui se profile à l’horizon, il est permis d’espérer que la nouvelle se concrétise sous peu.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *