Économie
14:23 7 août 2019

Bris de confidentialité à Revenu Québec

Bris de confidentialité à Revenu Québec
La situation concernerait uniquement des données internes du personnel de Revenu Québec et non celles des contribuables. (Photo gracieuseté)

FRAUDE. S’il fallait se convaincre de la nécessité de mieux protéger les données personnelles qui circulent au sein d’entreprises et d’organismes publics, voici que Revenu Québec s’ajoute à la liste des risques potentiels d’usage malveillant comme ce fut le cas récemment chez Desjardins et Capital One.

Dans un communiqué transmis aux médias, la direction de Revenu Québec a informé ses employés mercredi matin qu’ils sont visés par un cas de bris de confidentialité. En effet, une enquête interne aurait démontré qu’un membre du personnel a transféré, hors des lieux de travail de l’organisation, des renseignements personnels concernant 23 000 personnes regroupant d’actuels et d’anciens employés de l’organisation, ainsi que des employés de différents prestataires de services.

Pour l’instant, on se fait rassurant. Rien n’indique que ces données auraient été utilisées à des fins malveillantes ni qu’elles auraient été vendues à des tiers. Notons que l’employé avait légitimement accès à ces données dans l’exercice de ses fonctions. L’affaire a immédiatement fait l’objet d’une plainte à la Sûreté du Québec. La personne visée par l’enquête a été relevée provisoirement de ses fonctions.

«J’accorde la plus haute importance à la protection des renseignements personnels et fiscaux des citoyens québécois ainsi que du personnel de Revenu Québec. Cette situation est prise très au sérieux. Tous les moyens nécessaires seront mis en oeuvre afin de protéger les renseignements personnels de nos employés, de sorte que soit évitée toute atteinte à leur vie privée», a déclaré Carl Gauthier, p.d.g. de Revenu Québec.

Impacts à l’interne uniquement

Rappelons que cette situation concerne des informations personnelles contenues dans des bases de données administratives principalement liées aux ressources humaines de Revenu Québec. Pour la quasi-totalité des employés touchés, les informations sont le nom, le prénom et le numéro d’assurance sociale. Leurs dossiers fiscaux ne sont aucunement touchés.

L’organisme gouvernemental a confié le dossier à la Sûreté du Québec dès que la situation a été portée à son attention, le 25 juillet dernier. Revenu Québec n’avait, jusqu’à maintenant, divulgué aucun renseignement concernant cet événement afin de ne pas nuire à l’enquête policière. Les personnes touchées par ce bris de confidentialité seront contactées par lettre dans les jours à venir et, selon les conclusions de l’enquête, les mesures d’accompagnement requises seront mises en place.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *