Actualités
07:27 30 juillet 2019

Conseil extraordinaire chargé à Saint-Augustin avant les vacances

Conseil extraordinaire chargé à Saint-Augustin avant les vacances
Habituellement tranquille, la dernière assemblée publique du conseil augustinois avant les vacances a été plutôt émotive, surtout pour les propriétaires de terrains acquis sur le domaine des Pauvres. (Photo tirée d’une vidéo)

Sécurité routière, parcours RTC et patrimoine à l’ordre du jour

MUNICIPAL. La dernière assemblée du conseil de Saint-Augustin, avant les vacances estivales, a été passablement occupée. Plusieurs demandes et résolutions ont été entérinées afin de prendre position dans divers dossiers d’actualité, comme la sécurité routière et le transport en commun.

Ajout de feux sur la 367

Pour faire suite à la présentation publique du ministère des Transports du Québec (MTQ) énumérant les options pour sécuriser la circulation à l’intersection de la route de Fossambault (367) et du rang des Mines, les élus ont fait part de leur préférence. Ils demandent officiellement qu’on privilégie l’installation de feux de circulation, en guise de meilleure solution à court terme.

«S’il devait être retenu, le réaménagement de type Seagull (avec déflecteurs décentrés restreignant l’accès) nécessite des adaptations pour en limiter les irritants, surtout pour les résidents des rangs voisins (détours), les services d’urgence et les cultivateurs qui doivent circuler dans le secteur. Aussi, le MTQ est invité à abaisser la vitesse à l’approche du carrefour et à ajouter des radars photo permanents», a précisé le maire Sylvain Juneau.

Bonifier la desserte des Bocages

Le conseil augustinois a déposé une résolution pour bonifier les services en lien avec le nouveau circuit de bus 94 devant entrer en vigueur le 17 août. Cette requête propose principalement d’améliorer la desserte dans Les Bocages, surtout pour les secteurs Sud du lac et Grande Voile. La Ville laisse au Réseau de transport de la Capitale (RTC) le soin de déterminer les mesures appropriées pour y parvenir.

Parallèlement, il est décidé d’interdire le stationnement sur le côté pair de la rue des Bernaches, pour assurer la sécurité piétonne avec le passage du nouveau parcours 94 du RTC. Aussi, il y aura réduction de la vitesse de 50 à 40 km/h et ajout de panneaux (bollards) pour ralentir la circulation sur la rue du Trèfle.

Protéger le domaine des Pauvres

Par ailleurs, une demande a été transmise au ministère de la Culture afin d’évaluer la pertinence de protéger le domaine des Pauvres pour sa valeur patrimoniale. Le site dans le rang des Mines comporte une maison ancienne, un calvaire et une grange érigée sur les fondations de la première église de Saint-Augustin. La Ville veut éviter d’altérer ce riche patrimoine bâti, mais reconnaît du même souffle «agir en urgence, après l’avoir échappé et avoir manqué de vigilance dans ce dossier».

Le maire Juneau a concédé ne pas avoir vu évoluer les choses à cet endroit, alors que des projets de construction se profilent à l’horizon autour et sur le site. Deux des quatre citoyens concernés par la démarche de dernier recours, Dany Cloutier et Simon Bouffard, ont vivement déploré ne pas avoir été informés de l’intention de la Ville. Ils estiment avoir acquis légalement des parcelles de terrain, obtenu l’autorisation de bâtir et engagé des frais en vue de s’y établir. C’est maintenant au Ministère à décider. Restera à voir si les portions touchées par des aménagements résidentiels seront exemptées ou exclues.

En vrac

  • Adjudication d’un contrat à Construction MP-K au montant de 407 000$, pour la réfection des passerelles de bois et des sentiers du parc Riverain.
  • Embauche d’un arboriculteur pour assurer le maintien des parcs de la Ville et, surtout, gérer les problèmes anticipés avec la propagation de la maladie hollandaise de l’orme et de l’agrile du frêne.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *