Actualités
14:51 14 juin 2019

Résidents de la pointe de Sainte-Foy: le choix du tracé du futur tramway ne passe pas

Résidents de la pointe de Sainte-Foy: le choix du tracé du futur tramway ne passe pas
Photo: (Photo Métro Média - Archives)La décision de l’administration municipale recueille la grogne des citoyens du coin.

DÉCEPTION. Pour les résidents de la pointe de Sainte-Foy, le tracé du futur réseau de transport structurant qui passe par l’emprise d’Hydro-Québec plutôt qu’au Terminus de Marly n’est pas justifié. En réalité, la pilule ne passe tellement pas que les citoyens se mobilisent pour faire entendre leur mécontentement, en écho à la récente sortie du patron de Revenu Québec, Carl Gauthier, qui déplore également que son édifice ne soit pas desservi.

Rémy Normand, président du RTC, s’explique mal les récriminations du PDG, alors même que celui-ci s’est récemment retiré du programme Abonne Bus Travailleur, qui permettait aux employés d’acheter le laissez-passer mensuel à même leur paie.

Tout comme les résidents concernés, l’opposition à l’hôtel de ville croit que l’administration municipale n’est pas à l’écoute de la population.

Si le président du Réseau de transport en commun se targue pourtant d’avoir rencontré et écouté les citoyens du secteur, Pierre Masson, instigateur de la pétition qui demande un tracé qui passerait par la rue de Marly, plutôt que par l’emprise d’Hydro, le dément fermement.

Se faire entendre

Une pétition est en effet en cours, dont les signataires sont les personnes utilisant les jardins communautaires situés à l’angle du chemin Sainte-Foy et du boulevard Pie XII. Une autre pétition a recueuilli des signatures supplémentaires à l’entrée du MRQ, sur la rue Marly.

Les citoyens de la pointe de Sainte-Foy souhaitent faire entendre leur déception. Selon eux, les motifs qui justifieraient le choix de faire passer le tracé du tramway sur l’emprise d’Hydro-Québec manquent de sérieux.

Le regroupement de citoyens argue que le tracé actuel aura conscience des conséquences négatives sur la santé et la qualité de vie des 200 familles vivant aux abords de l’emprise d’Hydro-Québec.

«Les résidents bordant l’emprise d’Hydro-Québec ne sont pas contre le tramway mais bien pour le transport structurant mais avec un tracé intelligent et logique qui prend en considération tous les éléments importants», ont précisé les responsables du dossier.

 

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *