Actualités
07:51 18 juin 2019

Efforts pour éviter le chevauchement des travaux sur Maguire

Efforts pour éviter le chevauchement des travaux sur Maguire
Les travaux entrepris récemment ne lançaient pas la réfection de l’avenue Maguire, mais ont plutôt permis de raccorder les services municipaux. (Photo Métro Média – François Cattapan)

MUNICIPAL. Bien que les échéanciers semblent repoussés pour le projet de condos sur l’avenue Maguire, les intervenants de la Ville de Québec aussi bien que le promoteur Immostar persistent dans leurs efforts, en vue d’éviter que le chantier de construction chevauche celui du réaménagement de l’artère commerciale.

Après avoir entendu les doléances de la Société de développement commerciale (SDC) Maguire, la Ville avait accepté de reporter dans le temps la réfection complète de la rue. L’objectif consistait à faire en sorte que deux importants chantiers ne se déroulent pas en même temps, afin d’atténuer les impacts sur la clientèle, les commerçants et les résidents.

C’est dans cette optique qu’il avait été convenu que le projet de condos Maguire Avenue lèverait de terre en premier, suivi du réaménagement de l’artère commerciale en rue conviviale. Or, l’immeuble devant être mis en chantier au début 2019 n’est toujours pas entamé et la révision des plans pour mieux répondre à la demande du marché pourrait prolonger le délai.

«Nous voulons rester cohérents avec les travaux du promoteur immobilier. Il dispose déjà de son permis de bâtir et des travaux de raccordement avec les conduites souterraines ont été parachevés», explique la conseillère municipale locale Émilie Villeneuve, qui garde espoir de voir la construction entamée avant l’intervention de la Ville sur l’emprise de rue.

Le promoteur Immostar dispose du permis de bâtir et le projet résidentiel Maguire Avenue devrait lever de terre prochainement. (Photo Métro Média – François Cattapan)

Planification optimale

L’élue ajoute rester en contact régulier avec le promoteur et la SDC, pour s’assurer que les deux dossiers avancent avec le moins d’inconvénients pour les gens du milieu. «Les gens ont hâte que ça se concrétise. Certains commerçants attendent même pour faire coïncider les rénovations de façade de leur établissement. Surtout, l’important c’est d’établir une bonne planification pour éviter de faire, défaire et refaire.»

Selon Mme Villeneuve, la prochaine étape sera la tenue d’atelier de cocréation sur le style de rue conviviale souhaitée par les commerçants. Ce rendez-vous devrait avoir lieu dans les semaines à venir. Ensuite, ce sera au tour des résidents à être invités à réfléchir à l’artère commerciale idéale. Puis viendra l’étape des plans et devis au cours de 2020, dans le but que l’exécution des travaux soit complétée à l’été 2021.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *