Actualités
07:38 10 juin 2019

Projet de stade sportif double au SSF

Projet de stade sportif double au SSF
Le stade intérieur double du SSF sera installé voisin du terrain de football, en bordure de la rue de l’Hêtrière. (Esquisse préliminaire présentée)

MUNICIPAL. La direction du Séminaire Saint-François (SSF) envisage d’ajouter sur son campus d’enseignement un stade intérieur à double vocation pour la pratique du hockey et du soccer. Le projet évalué à 8,2M$ devrait être mis en chantier dans un proche avenir.

Cette information a été révélée lors d’une récente assemblée du conseil municipal de Saint-Augustin. Le bâtiment projeté de 67 942 pieds carrés a fait l’objet d’une brève présentation publique pour approbation de trois dérogations mineures. Celles-ci concernent des marges de recul moindres sur le côté et à l’arrière du futur édifice, ainsi que la largeur réduite de l’allée de circulation bidirectionnelle.

Puisque ces dérogations donnent essentiellement vers le bâtiment existant du SSF, il est considéré qu’aucun préjudice n’en émane pour le voisinage. Le comité consultatif d’urbanisme et, à sa suite, le conseil municipal ont donné leur feu vert pour que le projet puisse aller de l’avant. Aucun échéancier n’a été révélé pour l’instant…

La direction générale du Séminaire Saint-François n’a pas voulu confirmer le projet, précisant plutôt que «les démarches entreprises auprès de la Ville de Saint-Augustin ne sauraient être interprétées comme une décision de l’établissement scolaire d’aller de l’avant avec ce projet qui est présentement soumis au Conseil d’administration du SSF aux fins d’analyse et d’approbation, le cas échéant»

Le bâtiment longiligne sera partiellement recouvert des couleurs des équipes sportives du SSF. (Esquisse préliminaire présentée)

Pension pour animaux

Par ailleurs, un projet de pension pour chats et chiens a été confirmé lors de la même séance du conseil municipal. Le service serait installé à l’extrémité ouest du territoire, sur la route 138, près de la rue du Brome. Sa promotrice soumet sa démarche à une procédure particulière de construction ou de modification à l’occupation d’un immeuble (PPCMOI). L’objectif consiste à rendre le tout conforme aux règlements d’urbanisme.

Le maire Sylvain Juneau a précisé qu’il s’agissait bien d’une pension pour la garde de chats et chiens lorsque les propriétaires partent en vacances. «Ça n’a rien à voir avec un refuge de dernier recours ni un chenil d’élevage. De plus, la Ville a l’intention d’adopter une résolution pour encadrer la réalisation éventuelle du projet», a-t-il précisé. Les citoyens seront tenus au courant de l’évolution du dossier au cours prochains mois.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *