Culture
07:09 16 juin 2019

Un second roman pour Maxime Fréchette

Un second roman pour Maxime Fréchette
L’auteur Maxime Fréchette en compagnie de Chantal Larouche, l’artiste de Cap-Rouge qui a illustré la jaquette du livre. (Photo gracieuseté)

LITTÉRATURE. Après Le roi du terrain, roman sportif démontrant la réalité quotidienne d’une équipe de soccer publié en 2014, Maxime Fréchette lance son deuxième ouvrage, intitulé Le destin du commandant.

Le héros de ce roman de chevalerie nous convie dans un monde régi par la magie. Il y poursuit son idéal, sans perdre de vue son sens des valeurs morales de loyauté à son roi, à sa famille et à son amour.

«Être chevalier est le plus vieux rêve dont je me souvienne», affirme l’auteur diplômé en Science politique. C’est à la lumière de ses souvenirs d’enfance qu’il entraîne le lecteur dans son imaginaire fantastique. Publié aux Éditions GML, le récit se déroule dans un univers rempli d’action et de rebondissements.

Synopsis

Une sombre menace vient troubler la quiétude dans le royaume des anciens dieux. Le destin du commandant présente l’histoire d’un héros qui doit trouver un équilibre entre sa mission, son amour et sa famille qu’il croyait perdue. Il évolue dans un univers dominé par la magie, peuplé de méchants trolls et de gentils farfadets. L’auteur s’est librement inspiré de romans apparentés, tel que Le Seigneur des anneaux.

Après un premier récit inspiré de sa carrière sportive, Maxime Fréchette propose un second roman tiré de ses souvenirs d’enfance. (Illustration gracieuseté)

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *