Actualités
11:53 30 mai 2019

Craintes pour le couvert boisé dans le Plateau de Sainte-Foy

Craintes pour le couvert boisé dans le Plateau de Sainte-Foy
Les citoyens présents à la consultation publique ont surtout voulu connaître les effets des modifications du PPU sur leur qualité de vie. (Photo Métro Média – François Cattapan)

URBANISME. Globalement bien accueillies, les modifications proposées au Programme particulier d’urbanisme (PPU) du Plateau centre de Sainte-Foy, lors de la dernière assemblée publique de consultation, ont néanmoins révélé des craintes quant à la préservation du couvert boisé dans un contexte de densification urbaine.

D’entrée de jeu, Johanne Elsener, de Québec Arbres, a salué l’ajout d’un projet de logements sociaux intégrant des services communautaires et une garderie à proximité du Centre sportif de Sainte-Foy. Elle estime que le secteur en a bien besoin. Cependant, elle questionne «son implantation près de l’autoroute Henri-IV, un milieu de vie bruyant et polluant. Pour assurer une qualité d’air acceptable, je suggère qu’on protège le boisé Rochebelle en lui allouant un zonage parc, afin d’assurer sa conservation.»

Membre du conseil de quartier Saint-Louis, Andrée Blanchette s’est dite satisfaite de l’écoute de la Ville de Québec dans le processus de modification du PPU pour le Plateau. Elle aussi se montre toutefois préoccupée «par la préservation des espaces verts dans le secteur, compte tenu de la forte densification urbaine actuelle et à venir». D’autres citoyens sont venus appuyer la nécessité de protéger le boisé Rochebelle, près de l’école secondaire du même nom, et même de prévoir l’ajout de zones vertes.

Discours rassurant

Les informations très techniques concernant les changements proposés à la hauteur des bâtiments et aux marges de recul des terrains ont suscité de nombreuses questions. Un peu désorientés, plusieurs citoyens désiraient obtenir des éclaircissements. La vice-présidente du comité exécutif de la ville de Québec et conseillère municipale locale, Marie-Josée Savard, ainsi que les représentantes du Service de la planification du territoire ont cherché à rassurer les gens.

«Cette rencontre fait suite à trois assemblées de conseil de quartier tenues en amont du projet de règlement final devant conduire à la nouvelle version du PPU pour le Plateau. Des ajustements ont d’ailleurs été apportés au document original remontant à 2012, grâce aux échanges intervenus lors des consultations préliminaires. Néanmoins, les fondements de base et les grandes orientations restent les mêmes. L’objectif consiste à assurer une certaine harmonie dans le développement», a expliqué Mme Savard.

La préservation d’un couvert boisé minimal sur le Plateau centre de Sainte-Foy préoccupe bon nombre de citoyens. (Photo Métro Média – François Cattapan)

Nouveaux projets

L’exercice de consultation publique a permis d’apprendre la planification de deux nouveaux projets immobiliers dans le secteur. D’abord, le promoteur immobilier François Pelchat, v.-p. chez Immostar, s’est présenté au public en tant que dirigeant de la firme ayant fait l’acquisition des propriétés de l’îlot Lapointe. Il a confirmé l’intention de remplacer les maisons unifamiliales de ce terrain donnant sur le boulevard Laurier, en face des grands centres commerciaux, par un édifice résidentiel moderne. Il réclame au passage des ajustements pour permettre la petite restauration, la location de stationnement et certains services administratifs.

À une question d’un citoyen déplorant la présence d’un terrain vague voisin du Starbuck et du complexe hôtelier Alt Germain-des-Prés, il a été mentionné qu’un édifice de sept étages était dans les cartons. Il s’agira essentiellement d’espaces à bureaux qui combleront éventuellement ce trou dans la trame urbaine sur le boulevard Laurier.

Échéanciers envisagés

  • Rédaction du rapport de consultation publique d’ici la fin mai.
  • Adoption du règlement portant sur le PPU du Plateau en début juin.
  • Entrée en vigueur des modifications au PPU en début juillet.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *