Actualités
07:54 27 mai 2019

Entente pour agrandir l’école Les Pionniers

Entente pour agrandir l’école Les Pionniers
Aperçu de l’ajout de la future rallonge à la gauche du pavillon Laure-Gaudreault de l’école secondaire Les Pionniers. (Esquisse gracieuseté – Onico Architecture)

CONSTRUCTION. Espéré depuis longtemps, l’agrandissement du pavillon Laure-Gaudreault de l’école secondaire Les Pionniers pourra finalement voir le jour. Une entente est intervenue entre la Ville de Saint-Augustin et la Commission scolaire des Découvreurs, afin que les deux parties y trouvent leur compte.

Le protocole contractuel prévoit une contribution municipale de 1,7M$ pour boucler le budget du projet évalué à près de 10M$. Le ministère de l’Éducation y injectera 3M$, alors que la CS des Découvreurs complétera avec une enveloppe d’un peu plus de 5M$. Celle-ci obtient également cession d’une portion de terrain d’une valeur d’environ 595 000$ pour permettra l’érection de la rallonge.

De son côté, Saint-Augustin obtient un accès sans frais au cours des cinq premières années aux futurs gymnases, durant les plages horaires de soir, de fin de semaine et estivales. «En parallèle, l’entente a permis de faire le ménage dans divers échanges de services et permissions d’utilisation des parcs-écoles ou d’installations scolaires remontant à 25-30 ans», indique le maire Sylvain Juneau.

Ce dernier ajoute toutefois que l’agrandissement attendu depuis près de 10 ans privera la Ville d’un terrain de soccer. Elle devra soit réaménager ses horaires ou éventuellement en aménager un nouveau dans le secteur. M. Juneau précise également que la subvention sera puisée à même les surplus municipaux engrangés.

À cet égard, le protocole d’entente a fait l’objet d’une étape ultime d’approbation puisqu’il a occasionné une ouverture des registres pendant trois jours. La démarche n’ayant pas mené à la récolte de plus de 1521 signatures nécessaires, la Ville n’a pas eu à soumettre sa participation financière à un référendum.

En plus des gymnases, l’agrandissement prévoit l’ajout de classes, de locaux spécialisés et d’une agora. (Esquisse gracieuseté – Onico Architecture)

Par ailleurs, la campagne de financement «La famille au coeur des priorités», réalisée en 2012, sera de peu de secours dans ce dossier. «L’ancienne administration avait donné la possibilité aux donateurs de choisir parmi trois projets. Ainsi, 750 000$ ont été dirigés vers la salle Desjardins du Centre communautaire Jean-Marie-Roy et 655 000$ vers la Place des Générations. En excluant une réserve de 163 000$ à être réaffectés, il ne reste donc que 23 000$, sur les 1,65M$ de la collecte de fonds, à être consacrés au projet d’expansion du pavillon Laure-Gaudreault», explique le maire Juneau.

Échéancier incertain

Rappelons que l’agrandissement prévoit l’ajout de locaux, de classes, ainsi que d’une agora pour les étudiants et de gymnases. La construction de la rallonge au bâtiment existant situé sur la rue Jean-Juneau à Saint-Augustin devrait nécessiter de 12 à 18 mois de travaux. Le chantier ayant dû être repoussé faute d’entente avec Saint-Augustin, la CS des Découvreurs garde espoir d’inaugurer les nouveaux locaux pour la rentrée de 2020, mais il n’est pas impossible que l’échéancier se prolonge jusqu’en début 2021.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *