Actualités
08:40 7 mai 2019

Intersection à revoir sur Fossambault angle des Mines

Intersection à revoir sur Fossambault angle des Mines
Plutôt que l’installation de feux de circulation, le MTQ envisage la reconfiguration de l’intersection Fossambault et rang des Mines. (Photo Métro Média – François Cattapan)

CIRCULATION. Une récente étude sur la sécurité routière amène le ministère des Transports du Québec (MTQ) à envisager le réaménagement de l’intersection de la route de Fossambault, à la hauteur du rang des Mines.

Au départ, une analyse de routine avait été menée, afin d’évaluer la pertinence de remplacer le feu clignotant par un feu de circulation permanent. La nécessité d’examiner cette option était motivée par la volonté de faciliter l’accès à la route de Fossambault via le rang des Mines.

Car, avec l’abondance de trafic aux heures de pointe, il appert que la manœuvre s’avère périlleuse, alors que l’arrêt obligatoire tend à s’éterniser. Il faut considérer que la circulation sur la route 367 entre Saint-Augustin et Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier se fait à plus de 90km/h dans les deux sens. Il devient donc difficile de s’y insérer de façon sécuritaire en période de grande affluence.

«Dans l’analyse des scénarios par le MTQ, il est vite apparu évident que l’installation d’un feu de circulation à cet endroit risquait de régler un problème en en créant un nouveau. En effet, arrêter le flux de véhicules sur Fossambault, lorsque la lumière vire au rouge, fait craindre une congestion monstre dans l’axe nord-sud», explique le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau.

Vers une reconfiguration

Les plans initiaux ont donc évolué vers une reconfiguration complète de l’intersection. Une rencontre d’information publique d’abord prévue l’automne dernier, puis en avril, a été reportée à la fin mai. Le MTQ est à refaire ses calculs pour mettre de l’avant la solution optimale pour cette artère dangereuse, qui est souvent le théâtre d’accidents graves.

L’abondance de circulation à haute vitesse sur la route Fossambault (367) rend périlleux l’accès via le rang des Mines. (Photo Métro Média – François Cattapan)

«Chose certaine, observe le maire Juneau, le réaménagement d’une importante jonction routière requiert un budget beaucoup plus grand que pour l’implantation de feux de circulation. De ce dont j’en ai été avisé, le projet pourrait avoisiner les 5M$. Or, il s’agit de la limite à partir de laquelle un futur chantier routier s’inscrit dans la planification provinciale plutôt que régionale. La liste est plus longue.»

Dès que le conseil municipal aura rencontré les experts du Ministère, les élus augustinois convoqueront les citoyens pour les tenir au courant des détails et impacts du projet. Le dossier chemine lentement, mais après des années de fin de non-recevoir, le MTQ paraît convaincu de la nécessité d’intervenir. Bref, on n’est plus dans le «si», mais dans le «quand», selon M. Juneau, qui estime l’horizon sur environ trois ans.

Québec Hebdo

Commentaires 1

Répondre à Mariel D'Anjou Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Mariel D'Anjou

    Enfin…je suis toujours stressée de passer devant cette intersection. Il y a eu plusieurs accidents sans compter ceux qui ont été évités