Actualités
13:47 12 avril 2019

L’aréna Jacques-Côté de Sillery sera démoli

L’aréna Jacques-Côté de Sillery sera démoli
Le président de l'arrondissement, Rémy Normand, confirme que la fermeture était la seule solution à la lumière de la réflexion des élus et des experts au dossier. (Photo Métro Média – François Cattapan)

INFRASTRUCTURE SPORTIVE. La poutre de soutien du toit de l’aréna Jacques-Côté qui a cédé au cours de l’hiver aura finalement eu raison du vétuste bâtiment de Sillery. En raison des coûts importants pour sa rénovation et sa remise à niveau, la Ville de Québec a décidé de devancer sa démolition prévue pour 2021.

Cette décision de fermer l’endroit s’appuie sur une analyse d’ingénierie réalisée à la suite du bris survenu le 16 février dernier. Il en ressort que les coûts d’une réfection complète pour remettre l’aréna bâti en 1972 aux normes de 2020 s’élèvent au-delà de 10M$. La facture inclut notamment la restauration des installations et des chambres des joueurs (3,5M$), la conversion du système de réfrigération (3M$), ainsi que le remplacement de la dalle de béton sous la glace.

Faite d’une seule pièce de bois à l’époque, la poutre de soutien a cédé à l’endroit où elle est le plus sollicitée. (Photo gracieuseté – Ville de Québec)

«Uniquement pour prolonger la vie de l’édifice et le rendre sécuritaire pour les deux prochaines années, on parle de 4M$. Cela ne touche que la mise aux normes et le renforcement de la structure complète de la toiture. C’était trop cher payer pour un édifice qui devait être démoli d’ici 2021, en prévision de l’ouverture du futur Centre des glaces à Sainte-Foy», commente Rémy Normand, vice-président du conseil exécutif et président de l’arrondissement Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge.

L’aréna Jacques-Côté sera donc détruit d’ici l’été, au coût d’environ 260 000$. Rien n’est encore décidé pour la récupération du site, dont les vocations résidentielle et parc sont inscrites au programme particulier d’urbanisme (PPU) du secteur. «Chose certaine, assure M. Normand, si un projet d’habitation y est autorisé, il s’harmonisera en hauteur avec le Faubourg Saint-Michel voisin.»

Bâti en 1972, l’aréna Jacques-Côté nécessitait d’importants investissements pour être remis à niveau. (Photo gracieuseté – Ville de Québec)

Défi de gestion

Assurément, la fermeture prématurée de la patinoire intérieure de Sillery, ainsi que celle temporaire pour rénovation du Centre sportif de Sainte-Foy oblige la Ville à une gymnastique des horaires de glaces. Un plan de relocalisation des activités mise sur trois principales mesures: la réquisition du Pavillon de la Jeunesse, la location de glaces privées et l’adoption de nouvelles pratiques (dont le partage de la glace pour la pratique du hockey chez les tout-petits).

Pour ce qui des activités estivales de planche à roulettes pratiquées dans l’aréna Jacques-Côté, elles seront transférées dans l’aréna Gaétan-Duchesne du quartier Les Saules.

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *