L'Appel
16:19 11 avril 2019

Préparé à vivre «Au cœur du chaos»

Préparé à vivre «Au cœur du chaos»
Paru le 10 avril, le livre de 200 pages est vendu 24,95$ en librairie. (Photo gracieuseté)

TÉMOIGNAGE. Premier intervenant arrivé sur le théâtre de la fusillade à la grande mosquée de Québec, il y a deux ans, le policier Jonathan Filteau raconte comment il a affronté l’horreur du moment, mais également les atouts qu’il avait en main pour y faire face.

Certes, le récit qu’il vient de publier sous le titre Au cœur du chaos relate en détail les événements qui ont précédé et suivi l’intervention qui a marqué les mémoires à jamais. On y apprend dans le fin détail l’arrestation d’un présumé complice du tueur, qui s’est finalement avéré une victime paniquée. Ainsi que la fouille minutieuse des locaux, la prise en charge des blessés et l’arrestation du tireur, que l’auteur se garde de nommer pour éviter de contribuer à sa glorification.

Toutefois, c’est dans la seconde moitié du bouquin qu’on comprend que le policier Filteau a pu puiser dans un riche bagage d’expérience, pour surmonter le traumatisme du 29 janvier 2017. Premier répondant sur place, il a dirigé le début des opérations de la plus importante tuerie politico-religieuse à survenir au Québec. «Heureusement, confie-t-il, j’avais une formation acquise sur différents continents, qui me permettait de répondre adéquatement à la situation.»

On le sent à son écriture, l’auteur est quelqu’un de calme, d’empathique et de rassurant, en plus de miser sur un haut degré de professionnalisme et de savoir user de diplomatie. Autant d’atouts qu’il a cumulés lors des nombreuses missions de formation et d’intervention policière à l’étranger pour le compte de l’ONU. Que ce soit au Kosovo, en Haïti, en Afrique ou aux portes de l’Irak, son parcours sur des terrains hostiles l’aura préparé à gérer le stress et à assumer son rôle chez lui à Québec.

Celui qui a su faire face aux tragédies souligne régulièrement dans son récit que «les moments de bonheur trouvés auprès de son épouse et de sa fille ont contribué à maîtriser le ressac des chocs subis». Préserver de solides liens familiaux, tout en transmettant sa passion du métier de policier dans 130 pays et en décrochant au passage la prestigieuse décoration de la Croix de la bravoure, ça ne se réalise pas en solo.

L’auteur et policier à la retraite Jonathan Filteau sera présent au Salon du livre de Québec, du 12 au 14 avril, pour faire la promotion de son livre.

Paru le 10 avril, le livre de 200 pages est vendu 24,95$ en librairie. (Photo gracieuseté)

Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *